C’est une belle victoire qui mérite d’être signalée. La chambre disciplinaire nationale a réhabilité le professeur Henri Joyeux, cancérologue renommé, qui avait été radié en première instance par le Conseil national de l’ordre des médecins pour ses propos sur les vaccins.

En 2014, sur le site Internet de l’Institut pour la protection de la santé naturelle, le professeur Joyeux, soutenu par beaucoup de ses confrères, avait incité le grand public à signer une pétition « demandant un moratoire » pour la mise en œuvre des recommandations du Haut Comité de santé publique tendant à imposer la vaccination des enfants.

Dans un premier temps, la chambre de Languedoc-Roussillon l’avait radié en estimant que « le médecin doit apporter son concours à l’action entreprise par les autorités compétentes en vue de la protection de la santé et de l’éducation sanitaire ». Mais le conseil départemental de l’Hérault avait fait appel de cette radiation, ce qui en avait suspendu les effets.

Et en appel, la chambre disciplinaire vient de réhabiliter de professeur Joyeux. La Chambre d’appel a estimé, dans son arrêt, que « les expressions imagées et les affirmations fortes » du professeur Joyeux, « n’excédaient pas le principe de la liberté d’expression, y compris dans un contexte de défiance du public à l’égard des vaccinations ».

« Je n’ai pas de blâme. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que j’ai raison », a déclaré le professeur Henri Joyeux suite à cette décision.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :