Il y a un peu plus d’un an, Laurent Ozon prédisait que le même gouvernement qui se débarrassait de milliers de soignants refusant de se faire « vacciner » contre le Covid ferait ensuite venir des soignants de pays pauvres.

Le nouveau projet de loi immigration vient confirmer la prévision de Laurent Ozon : le gouvernement prévoit un titre de séjour pour ce que les ministres de l’Intérieur et du Travail appellent « les métiers en tension ».

Précédemment, les mêmes qui assuraient à l’Europe une vague de dénatalité par la légalisation et la promotion de l’avortement réclamaient ensuite l’ouverture de nos frontières à une immigration qualifiée d’indispensable pour compenser l’effondrement démographique sur notre continent. Maintenant, la même technique est réutilisée par secteurs professionnels sous divers prétextes fallacieux. Comme le covidisme qui a permis au gouvernement, sous l’impulsion d’officines mondialistes de type OMS ou Forum économique mondial, d’orchestrer des pénuries dans diverses professions en se privant de ceux qui refusaient de servir de cobayes pour des injections expérimentales appelées vaccinations.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs ,

Les commentaires sont fermés

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :