Dans cette nouvelle vidéo, Virginie Vota s’attache à mettre en garde contre la culture de mort, le satanisme et les symbolismes occultes très présents dans les clips musicaux destinés à la jeunesse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 commentaires

  1. Soupape says:

    Bravo Virginie !

    Depuis les biteules en angleterre, puis, dès 1962, en France, les jaunis alidés,
    puis le “rock”, les technos, les hippies, les hooligans, les punks, …
    le Diable en personne éructe et verse ses borborygmes
    dans les âmes de tous,
    afin de les prédisposer à accepter toutes les perversions.

    Il n’y a de Musique que la Musique dite Classique,
    la seule qui puisse élever l’âme …

    C’est pourquoi, dès 1925, les froncs massânes
    se sont occupés de manipuler les Français,
    et de détruire tous les folklores provinciaux..

    C’est après la Libération, en 1945,
    que les radios ont lancé en France la musique dite de “variétés”
    et il y a eu les “zazous”, puis les “blousons noirs”,
    pendant le jazz américain était imposé partout,
    au prétexte de “lutter contre le communisme”,
    tout en préparant … la conquête des marchés des Pays d’europe …
    avec la bénédiction des “attachés culturels” des ambassades et consulats américains …

    Même de Gaulle s’est laissé prendre, … parce qu’il n’avait pas de Musique en lui,
    et en sous-estimait l’importance … On ne peut pas avoir tous les dons …

    Bien entendu, nos cons de curés, qui n’en ratent jamais une,
    ont cru qu’il fallait gratter de la guitare aux offices,
    pour attirer la pratique !

    Si bien qu’aujourd’hui, presque tout le monde est contaminé,
    et le jeune, même s’il est bien disposé,
    ne se rend pas compte qu’il est déjà formaté, et victime de la Décadence !

  2. Pierre Gouverneur says:

    L’art, pictural ou musical, exprime ou reflète la conscience des Humains, non seulement de leurs impressions et sentiments, bons ou mauvaises, mais, plus profondément, et de tout temps, de leur besoin d’élévation, de dépassement.
    L’artiste témoigne de son époque, enrichissante ou déclinante, mais, sa fonction déterminante est d’exprimer la quête d’idéal à laquelle son âme aspire, cette conscience dénuée de tout ressentiment de son temps, riche de l’évolution spirituelle acquise au cours de celui de l’Humanité, celle qui donne sens à l’existence.
    L’art, le vrai, fait ressentir, sans mots dire, l’idéal. C’est parce qu’il transporte plus haut qu’il émeut si intensément et profondément. La musique adoucit les mœurs, selon le dicton, mais le rap, à la mode aujourd’hui, souvent affecté par la haine, emporté par le rythme, ne saurait y parvenir.
    La musique classique, plus que réjouir le cœur ou satisfaire l’état d’esprit, fait non seulement ressentir ce mystère qui nous habite, dénommé âme ou conscience, mais elle parvient à l’emmener, le temps de son écoute, comme vers le ciel.
    La dernière note passée, l’âme semble redescendre sur terre pour laisser sa place, et à un cœur réjoui apaisé, et à l’esprit réconforté sur le sens de l’existence, défini, de par mon humble point de vue, sous le terme de transréalisme : l’idéal humain se concrétise par le développement du respect de soi, des autres, auquel il convient, à notre époque qui privilégie le matérialisme excessif, d’ajouter celui de la nature.
    Parler d’idéal en fait sourire beaucoup. Mais, pourtant, qu’est ce qu’un Homme dénué d’idéal ?
    L’écoute de la musique classique est jugée ennuyeuse et dépassée par bon nombre. Et pourtant, il me semble que, plus que tout autre, c’est elle qui permet d’accéder à la porte qui entrouvre la voie de l’idéal ou fait ressentir la réalité et les bienfaits de sa quête.

  3. Tinatine says:

    Une première étape a consisté à nous priver du chant :peu de français chantent ; les variétés et morceaux modernes ne peuvent être chantés que par des professionnels alors que jadis tout le monde pouvait chanter les chants à la mode “Malbrout s’en va -t-en guerre” ou” si tu veux faire mon bonheur , Marguerite..”.
    Dans l’église moderne , on nous propose aussi des morceaux inchantables .Résultat : hormis certains milieux ( scouts , catholiques tradis ) il est impossible de s’ exprimer par le chant ,donc ,il ne reste plus qu’ à dépendre de la musique en boîte .
    Ce n’est pas sans raison que l’ on a interdit les vieux cantiques dans l’ église conciliaire :ils étaient faciles à chanter et les paroles avaient du sens . Pas besoin d’ être pro pour chanter “sainte Anne ,ô bonne Mère “

    • Sandrine says:

      On a interdit les vieux cantiques dans l’Église conciliaire ???
      Je ne connaissais pas cette censure… C’est pitoyable.

      • Tinatine says:

        ils ne sont ps formellement interdits mais systématiquement refusés au motif que “on ne chante plus ça maintenant ” asséné par la responsable de l’EAP .
        Dans ce domaine , l’ église conciliaire s’ est alignée sur le monde : proposer des morceaux moches ou inchantables (mélodies sans tonalité , rythmes syncopés …) ou les deux à la fois pour en finir avec les vieux cantiques que l’ on chantait avec ferveur .

        • Tinatine says:

          Pas étonnant que l’ on diffuse de la musique en boîte au cours de cérémonies ( mariages , enterrements ) ; plus personne ne chante ; on a détruit notre capacité à chanter par la diffusion systématique de trucs bizarres , soigneusement conçus pour qu’ils soient inchantables par une personne non professionnelle et non accompagnée .

  4. Leuthner says:

    Bonsoir Virginie.Pourriez-vous également parler du rapp,des musiques modernes non forcément diaboliques. Également ce serait bien de proposer du remplacement c-à-d, donner des idées de musique aux jeunes qui leur plaisent.

  5. Voir les vidéos de Bruno Benoît sur le sujet, très très instructif…

  6. Le lion ne symbolise pas forcement satan
    Le Christ est le lion de la tribu de Juda
    Il faut faire attention au raccourci

    • Soupape says:

      Si vous n’êtes même pas capable
      de reconnaître le diable dans la musique yéyé, techno, rapp, punk, etc
      vous n’avez aucun discernement.

      Donc, vous êtes un homme possédé.
      Donc vous êtes MORT spirituellement.

      Le Diable est LAID, tous les enfants le savent !

      Et tout ce qui est laid … vient du Diable, et de ses suppôts..

      Ainsi, les bêlements anti musicaux des biteules et de jauni alidé,
      viennent du Diable.

      C’est depuis les années 1930,
      que TOUS les arts contemporains
      (on dit aussi “comptant pour rien”, suivant une expression que j’emprunte à Mme Brassié) :
      peinture, sculpture, musique, architecture etc
      sont TOUS devenus LAIDS, en même temps.

      picasso va avec schönberg qui va avec le corbusier (“la maison du fada”)

      La politique, qui n’était déjà pas belle, est devenue LAIDE en même temps.

  7. Alexandre Sanguedolce says:

    John Lennon fut le précurseur de l dégénérescence, il initia la tromperie avec les messages subliminaux. Il eut des propos provocateurs à l’encontre de l’Eglise qui venaitde sortir de Vatican II. Il vécut dans un endroit satanique, le Dakota Building ou fut tourné le très glaçant Rosemary baby de Polanski, l’année suivante son épouse Sharon Tate fut assassinée par les fidèles du gourou Charles Manson. C’est devant ce sinistre immeuble que fût assassiné Lennon. Il n’y a pas de hasard.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !