La mobilisation des “gilets jaunes” ne doit pas être un feu de paille. Si nous souhaitons qu’elle porte des résultats, commençons par cesser d’être les esclaves de la société de consommation !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

6 commentaires

  1. Un point de vue intéressant, contrasté, et catholique, semble-t-il, sur le mouvement du 17 novembre :
    https://www.youtube.com/watch?v=7q_rPtfVAHU&index=1&list=PL_AfNPBqnsjl2fTZ2AKR6XQjjfUizGiA0.

  2. Soupape says:

    1 – Virginie Vota nous donne une bonne idée.

    En effet, un bon angle d’attaque pour dénoncer notre décadence imposée,
    consiste à dénoncer l’infantilisme dans lequel on veut nous enfermer.

    On n’a plus le droit de décider nous-même notre avenir.

    On ne cesse de vouloir nous faire rentrer dans notre coquille,
    à coups de .°.philosophies.°. …
    Y en a MARRE !

    macronporno et ses valets, dehors ! DEMISSION !

    2 – Pour autant, reste à voir qui est derrière l’initiative “inattendue” des “gilets jaunes”.

    • LANKOU DU says:

      OUI destitution ou même “abdication” pour un “roi” c’est plus adapté !

  3. bruno barou says:

    les POLITIQUES de tous bords nous tiennent et tiennent toutes les ficelles……sauf une celle de la consommation et encore arrêttons de consommer l’inutile et ce sera 20% mini en moins dans les caisses et exigeons la fins des privilèges

  4. Daniel Daflon says:

    Avec mes 1100e/mois, après avoir payé les charges de l’appartement, les assurances, l’énergie, le carburant pour la voiture, il me reste peu pour le superflu. Néanmoins c’est une raison supplémentaire et impérative d’éviter de dépenser le peu qui me reste pour des produits qui, en définitive, m’apporteront peu. Aussi lorsque je pense avoir besoin d’un produit je me pose toujours la question : Comment puis je faire pour m’en passer ?
    Et, assez souvent, je trouve une solution en récupérant, en réparant ou en modifiant quelque chose que je possède déjà. Parfois, je me rends compte que l’objet désiré ne me sera utile que peu de temps et que, par conséquent, je peux m’en passer.

  5. Franck Noblet says:

    Rèveil français Bravo les gilets jaunes oui la république française est en danger et nos valeurs et notre civilisation.