Virginie Vota revient sur ces violences en milieu scolaire. Et si on osait aborder les vraies questions ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Daniel Daflon says:

    Même avant les années cinquante, il y avait de la violence à l’école. Comme j’étais loin d’être le plus fort de l’école Championnet, j’ai pensé que je pouvais devenir le plus méchant, le plus féroce. Ma règle en fer est vite devenue connue. Il est vrai que j’ai été mis à la porte plusieurs fois pendant huit jours pour les blessures à la t^te et aux mains infligées à certains élèves, mais au bout de quelques mois les petites frappes m’ont fichu la paix, ainsi qu’aux autres élèves.
    Comme quoi la détermination et la férocité paient souvent face à un ennemi.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

25 % 26.270 € manquants

8730 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 15/11/2018

Il nous reste cependant 26.270 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !