Une étudiante brésilienne du nom de Catarina Migliorini, 21 ans, a décidé de vendre sur Internet sa virginité pour le modeste prix de 780.000 US $, soit environ 660.000 €. L’heureux élu était un milliardaire japonais du nom de Natsu, 53 ans. Mais finalement le deal daté du 24 octobre n’a pas eu lieu. L’intéressé avait envoyé l’argent. Mais quand elle l’a rencontré, elle a estimé que son physique ne correspondait pas aux photos qui lui avaient été présentées. A la suite de cela elle était devenue une vedette au Brésil. Elle décida alors de remettre l’enjeu par l’intermédiaire d’enchères qu’elle proposait sur son propre site. L’offre de base était de 100.000 US $. Le premier volontaire était un réalisateur cinématographique australien du nom de Justin Sisely. Il lui proposait en outre de faire un documentaire sur cette affaire qui s’intitulerait « Virgins wanted ». Mais il ne pouvait pas s’aligner sur le nippon. Elle refusa de nouveau : « Il voulait forger des mots et des phrases, des situations et même des sentiments qui n’existaient pas… ». « Pour un temps, j’étais d’accord puis je n’étais plus d’accord. Pour moi un documentaire réel doit être quelque chose de spontané ».

Bien sûr alors, tout le monde se posa des questions sur la réalité de son état anatomique virginal. Elle répondit qu’elle défiait n’importe qui de prouver le contraire. Elle se soumettrait à tout examen nécessaire. Elle répéta qu’elle n’était pas une prostituée, même la plus payée au monde. Ce point de vue a été contesté par un certain nombre de journalistes.

Quoiqu’il en soit, pas question pour elle de renoncer à son projet. Mais elle prévint que son prix de réserve est de un million et demi de dollars, soit un peu plus d’un million d’euros. La proposition d’offre s’accompagnait d’une mise en couverture sur Playboy. L’enchère se termine le 12 décembre.

Il en résulta qu’une petite maligne australienne du nom de Rebecca qui n’avait pas 18 ans – donc mineure- a fait une offre similaire à concrétiser dès l’âge requis. Ceci pour pouvoir soigner sa mère souffrante des suites d’un accident vasculaire cérébral. Une bonne âme a proposé de payer les frais médicaux et l’a embauchée pour 75 US $ par jour soit 50 €.

Nous conseillons aux amateurs de ne pas enchérir sur de telles propositions. En effet, à ce jour, M. Natsu n’a jamais revu son argent. Une variante de la fable de la Fontaine Le corbeau et le renard.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :