L’humoriste et animateur radio Yassine Belattar avait été nommé en 2018 par le président Emmanuel Macron au Conseil présidentiel des Villes, destiné à alimenter la réflexion de l’exécutif sur les quartiers prioritaires.

Visé par plusieurs plaintes pour menaces de mort et harcèlement professionnel, il a été placé en garde à vue mardi matin à Paris.

Belattar était convoqué mardi matin au commissariat du 5e arrondissement de la capitale dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte fin janvier par le parquet de Paris après une plainte pour menaces de mort déposée contre lui par le producteur et comédien Bruno Gaccio. Selon Mediapart, Yassine Belattar est aussi accusé par plusieurs personnes du monde du spectacle « de comportements humiliants ou menaçants ».

« Quatre personnes ont décrit sur procès-verbal des menaces directes, une demi-douzaine de personnes au bas mot ont évoqué des relations professionnelles difficiles et deux jeunes femmes ont raconté des conversations dérivant vers des sous-entendus ou des allusions sexuelles alors qu’elles étaient à la recherche de travail », écrit Mediapart qui dit enquêter depuis fin 2017 sur cette affaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :