Enfants-soldats d'Ukraine

Enfants entrainés à la guerre en Ukraine – Voir plus bas

5000 officiers de police et 3000 militaires ont rejoint les rangs des insurgés du Donbass.

Le procureur général militaire d’Ukraine, Anatoli Matios, a déclaré au cours d’un briefing:

« Nous avons des listes complètes d’ environ 5.000 officiers de maintien de l’ordre et de 3000 membres de l’armée qui sont passés à l’ennemi »,  a-t-il dit.
Parmi  eux, se trouvent certains qui ont gagné la Crimée maintenant annexée par la Russie. »
Matios se dit convaincu que tous les traîtres seront appelés à répondre de leurs actes.
« Comme vous le savez », précise-t-il, « auparavant, le bureau du procureur militaire a rapporté que 144 anciens procureurs de  Crimée sont soupçonnés de trahison. » (Source ukrainienne)

Alexander Kolomiyets

Aleksandr Kolomiyets, Général major de l’Armée de Kiev, lors d’une conférence à Donetsk en juin 2015

Le général d’armée, Alexandr Kolomiyets, qui  avait rejoint avec d’autres officiers la rébellion du Donbass, en juin dernier, avait annoncé que nombre de ses camarades officiers cherchaient à passer du côté des indépendantistes: « Le moral de l’armée ukrainienne est au plus bas, avait-il déclaré en outre, officiers et généraux se rendent compte du caractère criminel de la politique du pouvoir en place à Kiev et ne veulent plus combattre ».

Le bataillon « Azov » forme des enfants à partir de 6 ans au combat

Pendant que certains se désolidarisent du régime criminel de Kiev, d’autres recrutent les enfants; un article du Daily Mail rapporte avec force photos et vidéo que le bataillon Azov, forme de jeunes enfants au maniement des armes dans un camp.

Selon le quotidien britannique, le bataillon ultra-nationaliste,  qui est en conflit avec les les séparatistes pro-russes, entrainent les enfants dans un camp spécial au maniement des armes et aux techniques de combat:

L’unité extrémiste « Azov », « amateur de svastika », une milice d’extrême-droite néo-nazie positionnée dans la ville portuaire de Marioupol, dans le sud de l’Ukraine, enseigne à des enfants à partir de 6 ans comment tirer avec des armes à feu dans l’espoir de les attirer dans le conflit qui ensanglante le pays.

Des images inquiétantes ont émergé à partir d’un camp militaire d’été tenu à la périphérie de Kiev qui montrent des membres du groupe soi-disant bénévole   »Azov », enseigner de jeunes combattants.

Les enfants – dont des filles et des garçons, certains âgés d’à peine six ans – chargent leurs armes, avant de prendre part à des exercices dans lesquels ils rampent sur le sol et sous le feu de l’ennemi.
Le camp est sous le commandement de Andriy Biletsky.  Etc.
L’Ukraine au bord du défaut de paiement

La guerre continue avec son lot de désastres et de morts pendant que le régime de Kiev négocie depuis trois jours pour trouver une solution afin d’éviter le défaut de paiement, qui pourrait survenir le 2 septembre, si rien n’avance. A cet effet, le ministre des finances, Natalie Jaresko, s’est déplacée aux USA pour négocier avec les institutions financières américaines qui sont les principales créancières de l’Ukraine.

L’Ukraine européo-atlantiste a obtenu un plan d’aide de 40 milliards de dollars de diverses banques occidentales et principalement du Fonds monétaire international (FMI), mais cette aide est suspendu à un effort de 15,3 milliards de dollars auquel doivent consentir les créanciers privés de Kiev. Or, ces derniers rejettent ce plan proposé par les autorités ukrainiennes.

L’économie ukrainienne s’est effondrée de 14,7 % sur un an  selon les chiffres publiés vendredi 14 août par le service national de la statistique. La richesse nationale a déjà chuté de 17,2 % rien que de janvier à mars.

L’an dernier, avant le coup d’Etat du Maïdan, le PIB n’avait déscendu que de 4,5 % au deuxième trimestre.

En fin 2014 celui-ci était à – 6,8 % .La banque centrale ukrainienne prévoit pour cette année une contraction de 9,5 % du PIB.

Quelques nouvelles du front

Les bombardements se poursuivaient sur les villes du Donbass, ces dernières semaines, de nombreux civils ont trouvé la mort sous les bombardements.

Sept voitures de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) ont été incendiées à Donetsk le jeudi 9 août dernier. Les autorités de Donetsk suspectaient une manœuvre de diversion, au moment où l’armée de Kiev venait de reprendre ses bombardements sur Gorlovka et d’autres villes du Donbass contrôlées par les forces insurgées:

«la provocation envers les représentants de l’OSCE a pour objectif l’arrêt du travail de la mission dans le Donbass». «Les militaires ukrainiens se retiennent seulement à cause de la présence des observateurs dans la région», déclarait le représentant de Donetsk, Denis Pouchiline.

De leur côté les autorités de Kiev rejettent la faute sur les rebelles.

Le rôle de l’OSCE est de contrôler le respect du cessez-le-feu par les parties en conflit dans le Donbass. Cependant, malgré l’accord de Minsk en février 2015, les bombardements sur Donetsk et Gorlovka, et les affrontements sur la ligne de front n’ont jamais cessé.

Bien que la mission de l’OSCE ait déclaré suite à l’incendie des ses 7 automobiles qu’elle n’avait pas l’intention de partir, trois jours plus tard, le 13 août, elles ont quitté en urgence Donetsk, effrayées par l’aggravation des pilonnages. 

Les troupes de Kiev semblent se préparer à une offensive de grande envergure sur Donetsk, l’armée ukrainienne ayant été mise en état d’aptitude opérationnelle maximale, selon les services de reconnaissance de la RPD (République de Donetsk). Kiev concentrerait depuis plusieurs semaines du matériel lourd dans la région; les attaques ponctuelles des kieviens ont toutes été repoussées..

.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

48 commentaires

  1. taras says:

    mais on s’y croirait, des nouvelles du front dites donc! Defresne grand reporter en Ukraine. Après avoir craché sur l’Eglise gréco-catholique par la voix de X. Moreau, elle pleure le départ de 5000 corrompus et 3000 déserteurs. Les valeurs de Média Press Info sont remarquables. Former les enfants à défendre leur foi et la Patrie, je trouve ça pas mal. Les petits cosaques de Poutine font pareil non?

    • Tchetnik says:

      C’est vrai que Tarass est lui-même un grand combattant « ukrainien », moustache au vent et fusil à la main…

      Difficile d’être « traitre » d’un pas qui n’existe pas et d’être « corrompu » en étant volontaire, tchado.

      • taras says:

        Je suis bien aise Sputnik d’avoir réveiller l’armée des petits trolls bourgeois de droite vautrée devant son clavier et qui nous « informe » sur celui qui doit rester libre dans ce bas monde. Si 8.000 loques russes se tirent d’Ukraine, 6 fois plus d’ukrainiens se réjouissent du départ de ces traîtres qui avait prêté serment. Champar, en effet il faut vérifier ces informations comme celles sur les camps d’enfants cosaques armés de Poutine, n’est-ce pas.
        Azov défend Marioupol. Peut-être que beaucoup sont prêts à mourir par patriotisme et pour défendre ce qui reste de leur famille (1800 militaires ukrainiens abattus). Comme dans le film « patriot », les enfants ont du apprendre…

        • Tchetnik says:

          « Je suis bien aise Sputnik d’avoir réveiller l’armée des petits trolls bourgeois de droite vautrée devant son clavier  »

          -De la part d’un petit troll nazillon, il n’y a aucun mérite, goloubchik.

          Surtout de la part d’un NS bien gras qui n’a jamais mis les pieds dans la région et n’en parle aucune langue.

          (1800 militaires ukrainiens abattus).

          -En effet, camarade, sur une terre qui n’était hélas pas la leur et sur laquelle ils n’avaient rien à faire.

          mais parle-nous aussi des enfants découpés aux 122, des femmes violées, des hôpitaux bombardés, tchado.

          « Azov défend Marioupol »

          -Naturellement.

          Comme la WH défendait Rouen en Juillet 44, camarade.

          • taras says:

            tu es très drôle Alexandre Sputnik, même un russe sincère n’approuve pas tes délires. Et même si la ferme du Kremlin te gave toujours aux hormones soviétiques tu as encore le droit de t’instruire en lisant de bons livres et en visitant l’Ukraine. Ton ignorance crasse n’est pas une honte. je te pardonne.

            • Tchetnik says:

              « un russe sincère n’approuve pas tes délires. »

              -Ne t’inquiètes pas pour eux, coco.

              Apprends le russe, plutôt, histoire de savoir de quoi tu parles.

              « Et même si la ferme du Kremlin te gave toujours aux hormones soviétiques tu as encore le droit de t’instruire en lisant de bons livres  »

              -Je t’en recommanderais bien, mais ils sont en russe, tu ne les comprendrais pas. Je ne suis pas certain que tu n’en n’ais jamais lu en français, du reste.

               » et en visitant l’Ukraine.  »

              -C’est déjà fait, camarade, je te l’ai déjà dit. Tu te répètes.

              « Ton ignorance crasse n’est pas une honte »

              -La tienne, bien réelle, se double d’une senéscence manifeste.

               » je te pardonne. »

              -Nous de même tchado. Essaie cependant de ne pas te faire le complice d’assassins, car c’est là où ton ignorance et ta haine de nazillon te mène, dorogoi.

      • Gaston Sebbon says:

        Vous en tous cas monsieur chèchenique vous n’étes suremens pas un de ses combattants comme nous sachet que nous avons été et que nous sommes des centaines de francais a combattre au cotés des ukrainiens mais votre avatar national-bolchévique dit tous sur vous.

        • Tchetnik says:

          Essaie de parler français, fils. Ce que tu dis est incompréhensible.

          • taras says:

            avatar national bolchevique, c’est très compréhensible coco. Alexandre le tchetchenik, tes amis m’ont dit que tu passais ta vie devant l’écran. C’est vrai?

            • Tchetnik says:

              « avatar national bolchevique, c’est très compréhensible coco »

              -Non, fiston.

              Car tu serais bien en peine de dire de qui il s’agit.

              « Alexandre le tchetchenik, tes amis m’ont dit que tu passais ta vie devant l’écran. »

              C’est manifestement ton cas, tchado.

              Désoeuvré en plus d’être ignorant. Et aigri.

              La vie doit te paraître bien terne pour que tu t’inventes des causes imaginaires, camarade.

            • Gaston Sebbon says:

              Chichenique, un gars qui mes la photo de Tito comme avatar nous dis tout sur lui moi je suis recruteur et instructeur et combattant des forces spéciales croates et dans les fais j’entraine en Ukraine des centaines de volontaires étranger européens qui combatte les communistes de Poutine, notre grande révolution d’europe va commencé et nous pourrons attaqué la Russie et ne me dite pas que je parle pas francais parce que moi j’écrit des livres et je crois pas que vous le faite vous

              • François says:

                Ah, vous écrivez des livres ? C’est intéressant à savoir. Mais en quelle langue SVP ?

                • Gaston Sebbon says:

                  j’ai ecris un livre (en colaboration) sur mon expérience de volontaire francais en Croatie dans la lutte contre les serbes (1991-93).et je suis en train de préparé un suivant sur mon expérience dans la formation des volontaires du bataillon Azov que j’ai pratiquement formé tout seul
                  (le livre est en francais traduis en plusieurs langues)

                  • Gaston Sebbon says:

                    @Olivier
                    j’ai pas été viré d’Azov sinon que j’ai démissioner pour différence de vues et de tactiques militaires, renseigne toi avant de l’ouvrir ton clapet a merde

              • Tchetnik says:

                Camarade Sebbon,

                Ce n’est pas Tito, en avatar.

                Tu viens de prouver ton inculture.

                Et de signer ton suicide virtuel.

                Ton attitude te ferrait recaler de n’importe quel corps d’armée du reste.

                Et je confirme que, vu tes lacunes en orthographe grammaticale, tu ne peux écrire de livres en français.

                Molim, mili tchado,nie vrioch’.

                • Gaston Sebbon says:

                  vous n’avez aucune idée de qui je suis alor vos comm sur moi, si vous savez

                  • François says:

                    Merci pour le renseignement.

                    Quel est le titre de votre livre, SVP ?

                    Ce n’est quand même pas vous ici en 2013 ?

                    http://www.medias-presse.info/legionnaire-au-foulard-de-tete-de-mort-quand-le-buzz-mediatique-detruit-une-carriere/2934

                  • Gaston Sebbon says:

                    j’ai plus de 200 serbes tous ages et sexes confondu a mon palmares alors c’est pas un poutinien ventru qui va me faire la lecon sur mon ortographe

                    • Tchetnik says:

                      Natürlich, Genosse,

                      …et tu as libéré la Krajina à toi tout seul, on connait le couplet.

                      Je te donne des leçons ET sur ton orthographe ET sur ta culture, ET sur ta connaissance du pays que tu as prouvée être de taille à passer sous le ventre d’un canard ET sur tes connaissances en langue slave (pourtant indispensable pour vivre et travailler dans ces contrées).

                      Tu es juste un rigolo de plus, un énnième hoax, un Tarass bis.

                      Dis-donc, fils, tu as tué des femmes et des enfants aussi, puisque tu dis (tous âges confondus)? Pas de quoi te faire entrer à le Table Ronde, tchado. Même en rêve.

                    • François says:

                      Si votre tableau de chasse était vrai, vous ne vous en vanteriez pas. Ou alors c’est que vous êtes un imbécile, ce qui est probable, mais en prime du reste.

                    • Gaston Sebbon says:

                      chez nous au bataillon AZOV on dis : -quand on détruis une niché de rats on n’épargne pas les petits- !
                      pour le reste a 26 ans j’ai combattu dans le 6ème bataillon du HOS en Croatie j’ai plus de 12 chars serbes bouzillés seul a mon actif j’ai été des guérillas du Laos, de Birmanie, du Surinam ou de Colombie, au Mexique et au Pérou contre le sentier lumineux alors vos comm

                    • Tchetnik says:

                      Mais on est tombé sur un vrai rambo, dis-donc. Un mètre-étalon.

                      Dis-nous un peu ce que signifie HOS, qu’on rigole.

                      Mais maintenant. Pas après avoir sacrifié un poulet à Wiki, tchado.

                    • Gaston Sebbon says:

                      HOS = Hrvastke Obrambene Snage ce sont mes potes et camarades de combat

                    • Gaston Sebbon says:

                      alors heureuse madame Tito ??

                  • Tchetnik says:

                    On voit que la déesse Wiki t’a exaucé, fils.

                    Au fait, le vrai volontaire s’appelait Gaston Besson, pas Sebbon, tchado.

                    Et il tenait un discours un poil plus subtil et équilibré que le tins. Plus référencé aussi, peu importe le camp qu’il ait choisi, il savait le justifier.

                    Voilà pour te renvoyer définitivement dans les limbes, fils.

                    • Olivier de Tarbes says:

                      taras semble confirmer qu’il s’agit bien du Besson/Sebbon « black anarchiste » celui qui menaçait de mort Fabius (et n’a jamais été inquiété…) son discours n’a jamais été ni subtil ni équilibré ni cohérent. Demandez à l’admin de Fiertes europeennes (fierteseuropeennes.hautetfort.com) ce qu’il en pense…
                      Pour la petite histoire, le gars a quand même réussit à se faire virer d’Azov.

                    • Gaston Sebbon says:

                      Tito, je suis comme toi, je sais aussi conservé mon anonyma

                    • Tchetnik says:

                      Njema problema, tchado.

                      Mais c’est « ANONYMAT » et CONSERVER » forme infinitive.

                      И я тебе сказал ето не Тито. Понял?

    • anti-râleur says:

      Ne vous faites donc pas tant d’illusions, je n’ai pas l’impression qu’emilie defresne pleure sur cette liste de 8000 hommes qui se sont libérés eux-mêmes! Ils ont préféré la mère patrie aux promesses oligarco-atlantistes. Qui le leur reprocherait ? Dommage que d’autres n’ont pas encore pu en faire autant!

      Dommage que Poutine n’ai pas accepté que la nouvelle russie soit également rattachée à la Russie… seraient heure

  2. champar says:

    @ taras
    Hitler, Pol-Pot, notamment, ont utilisé les enfants pour la guerre, ce sont probablement des grands démocrates que vous admirez puisque vous trouvez cela « pas mal », chacun ses valeurs !
    L’important est la véracité de l’information, il faudra voir si ce qui est indiqué dans l’article se confirme.

    • anti-râleur says:

      cet article comporte 5 infos: les 80000 déserteurs, c’est un général ukrainien lui-même qui l’annonce. Et la nouvelle vient d’un journal ukrainien… Difficile d’en douter. Il en avouerait logiquement plutôt moins qu’il n’y en a, au lieu de plus. Parce que ce n’est pas spécialement glorieux.

      Les enfants-soldats, il faut suivre le lien vers le dailymail, pour voir plein de belle photos… Difficile de dire que c’est faux et d’écouter la vidéo pour ceux qui comprennent…

      Les 7 autos de l’OSCE qui ont brûlé,? cela a été rapporté partout.

      La seule interrogation qui reste, c’est: « Les troupes de Kiev semblent se préparer à une offensive de grande envergure sur Donetsk, l’armée ukrainienne ayant été mise en état d’aptitude opérationnelle maximale, »

      ça, en effet, l’avenir nous le dira s’ils passent aux actes de manière intensive…

      La situation économique de l’ukraine, personne n’ose prétendre aujourd’hui qu’elle est bonne.

  3. BREIZHIL says:

    Si l’Ukraine est en défaut de paiement alors les USA perdront sur deux plans, l’un économique puisque les prêts principalement américains ne seront pas remboursés, l’autre politique car les Ukrainien commenceront fortement à douter que le choix d’un partenariat économique pro-occidentale soit le plus judicieux !!!
    Poutine savait d’avance, en bon joueur d’échec qu’il est, que les Ukrainiens auraient plus à perdre en choisissant l’aigle US plutôt que l’ours Russe !!!
    Bien joué… il est en passe de remporter la première partie.

    • champar says:

      Pour ce qui est des prêts américains non remboursés vous voulez peut-être dire de la planche à billets-dollars dont il va falloir faire tourner la rotative un peu plus ?
      Pour le reste il apparait effectivement que les autorités russes savent prendre le temps de placer correctement leurs pièces aux échecs, le risque reste quand même que les amerlocks se mettent à jeter un grenade sur l’échiquier. Les armées en défaite sont les plus irresponsables.

  4. taras says:

    Alexandre Tchetchenik mon coco moskal, vous répondez toujours à moitié,et jamais sur les sujets gênants de votre idéologie débile. Vous savez fort bien que vous passez votre vie devant le net. Ce n’est pas en multipliant les pseudos que vous paraîtrez plus doué dans le métier de troll poutinien. Même avec un certificat en langue slave,ou quelques années à Moscou, un autochtone connaîtra toujours mieux son pays que vous. C’est dur à entendre mais c’est la vérité.

    • Tchetnik says:

      ô mon Tarass en sucre…

      « vous répondez toujours à moitié,et jamais sur les sujets gênants de votre idéologie débile »

      -Tous ici ont remarqué que tes posts ne contiennent aucune référence historique ou culturelle. Rien que des affirmation péremptoires et des attaques ad-hominem, qui s’épuisent en général assez vite. Difficile de répondre à rien, fils.

      « Vous savez fort bien que vous passez votre vie devant le net. »

      -Non, fiston.

      Comme tout lemonde ici (à l’exception de quelques trolls NS comme toi), nous avons une vie de famille et professionnelle.

      En revanche, tout le monde aura constaté que vous êtes 3 ou 4 à écrire sous le même pseudo pour n’intervenir que sur ce sujet précisément.

      « Ce n’est pas en multipliant les pseudos que vous paraîtrez plus doué dans le métier de troll poutinien. »

      -Oh, serais-tu complotiste tcado :-)?

      Parano, certainement. Décidément, tu les accumules…

      « Même avec un certificat en langue slave,ou quelques années à Moscou, un autochtone connaîtra toujours mieux son pays que vous »

      -Ce n’est pas « quelques années, fils, et tu n’est pas un autochtone. Une bonne partie de ma famille en revanche, oui. Vu que tu ne connais aucune langue, tu n’as pas pu vivre dans ces pays. Tu tentes vainement de masquer ton ignorance totale de patrimoine littéraire et historique (ce qui dans le cas de l' »Ukraine » va être assez vite vu. Le problème est que tu ne connais pas non plus celui de ton pays la France, ce qui est plus grave.) par de l’invective personnelle mais cela ne nuit qu’à ta propre crédibilité sur laquelle nous savons à quoi nous en tenir, fils.

      Un gars qui connaît des langues comme la Koiné ou le slavon peut par exemple étudier pas mal de sources historiques directes comme le Code de Iaroslav, la Chronique de Nestor ou celle de Novgorod (tu sacrifieras une vache à la déesse Wiki). Celui qui, en plus connaît d’autres langues modernes peut – en plus – travailler, vivre et donc connaître ces pays dans leur actualité. Concept difficile à entendre pour un (petit) idéologue qui en est resté à des histoires de brigands.

      ‘C’est dur à entendre mais c’est la vérité. »

      -Le mot « vérité » semble assez oxymorique dans ta bouche. Surtout que la première personne à laquelle tu mens est toi-même.

      Allez, mili brat, ferme le talmud et va boire une tisane.

      • Catherine says:

        Cher Monsieur Tchetnik
        Et si vous leur répondiez directement en russe ou en slavon à tous vos détracteurs, nous verrions vite à qui on a affaire.
        Quitte à ce que vous nous donniez votre traduction, si nous vous la demandons, pauvres ignorants que nous sommes.
        Amicalement

        • Tchetnik says:

          C’est ce que j’ai déjà fait. Avec en plus des questions simples. Et en effet, l’expérience a été concluante.

      • taras says:

        Tchetchnik le moskal.
        Tous ici auront remarqué que mes posts répondent à des articles de MPI non objectifs et à charge sur l’Ukraine. Pour ce qui est des attaques ad hominem je te laisse le haut du podium. Chaque thème que tu commentes suinte la haine dés que quelqu’un ne flatte pas ton ego.
        Pour ton cul posé en permanence devant le net il suffit de voir les fréquences de tes interventions sur a peu prêt tous les sujets. Une vraie encyclopédie. Si tel est le cas et que tu n’es pas un troll donne alors des conférences en public et nous boirons ta science et échangerons les références historiques et culturelles. Concernant les commentaires Taras sera toujours Taras. Désolé, la aussi c’est dur a entendre mais je ne suis pas le seul a défendre les patriotes ukrainiens, gréco-catholiques de surcroît. Si maintenant tu m’apprends que tu es orthodoxe moscovite tout le monde comprendra alors que Saint Josaphat n’était pas une légende.
        Parle ukrainien si tu veux comme le suggère Catherine, pas russe, je n’y répondrai pas, pas même mes 6 enfants. Il n’y a pas de brigandage en Ukraine, mais la guerre. Et dans un état de guerre les arguments les plus rapides contre son ennemi sont les plus efficaces. Mais tes commentaires plus haut avec Gaston nous donne l’impression que tu as vraiment l’air d’une fiotte qui ne connais rien à ce problème.

      • taras says:

        quand le « talmud » mis à toutes les sauces trahi celui qui le brandit. Tchetchenik n’a pas répondu pas sur le fait qu’il est un troll à plusieurs pseudos. François et Tchetnik, du pareil au même, un argumentaire à deux balles.

        • Tchetnik says:

          « Tchetchnik le moskal. »

          -ô Tarass le pseudo khokhol…

          « Tous ici auront remarqué que mes posts répondent à des articles de MPI non objectifs et à charge sur l’Ukraine. Pour ce qui est des attaques ad hominem je te laisse le haut du podium. Chaque thème que tu commentes suinte la haine dés que quelqu’un ne flatte pas ton ego. »

          -Tous ici auront remarqué que tes posts se contentent d’aligner insultes, harangues et éructations à la fois contre les articles sourcés et documentés sur la situation en « ukraine » mais également contre tous les commentateurs qui ne flattent pas ton imaginaire égo.
          Il est vrai que de la part d’un commentateur qui qualifie ses contradicteurs de « pouffiasse », de « traitre », de « fiotte », qui justifie les meurtres de civils en les qualifiant de « sous hommes » et qui se prend pour un petit waffen-SS bis, on aurait, rayon « haine », beaucoup à apprendre…
          Rayon schizophrénie aussi car on se demande toujours comment on peut d’un côté tenir un discours à faire frémir Walter Darré (qui était quand même un poil plus subtil que toi) et dans le même temps manger dans la main des banquiers Jew-yorkais, tchado.

          « Pour ton cul posé en permanence devant le net il suffit de voir les fréquences de tes interventions sur a peu prêt tous les sujets. »

          -Non, camarade. Consulter un site ne prend guère de temps et y répondre non plus. Eh, oui, comme tous les intervenants ici, nous partageons grosso modo la même cause et nous y intéressons de notre mieux, fils. Cause d’ailleurs plus vaste et complexe que ton petit champ de tournesol qui, lui, motive la totalité de tes interventions, auxqueles tu peux consacrer une dizaines d’heures d’affilée.
          « Une vraie encyclopédie. Si tel est le cas et que tu n’es pas un troll donne alors des conférences en public et nous boirons ta science et échangerons les références historiques et culturelles. »

          -Mais c’est ce que je fais déjà mon coco. J’enseigne. En plus d’avoir pas mal vécu et voyagé en bien des contrées. Je comprends que ça te rende jaloux, mais je ne vais pas m’en excuser 😉
          Tu peux donner tes références culturelles et historiques ici aussi, fiston. Comme nous l’avons tous fait depuis plusieurs commentaires et plusieurs fils. Le clavier peut aussi servir à ça, pas seulement à proférer tes insultes, tchado.
          Toi, en revanche, tu es décevant. Tu pourrais faire une encyclopédie d’argot à la rigueur…

          « Concernant les commentaires Taras sera toujours Taras. Désolé, la aussi c’est dur a entendre mais je ne suis pas le seul a défendre les patriotes ukrainiens, gréco-catholiques de surcroît. »

          -Mais personne ne nie que toute cause peut regrouper plus de deux trois quidam, petit. Mais vous n’êtes hélas pas plus. C’est dur à entendre, mais les gens lucides et qui savent de quoi ils parlent sont infiniment plus nombreux que votre groupuscule.
          Mais que vous soyez deux ou trois ne doit pas vous empêcher de changer de pseudo à chaque intervention, les enfants.
          Nous sommes tous très contents, note, qu’il y ait des défenseurs de l’ukraine » tels que toi. A chaque fois que tu ouvres la bouche, tu fais 10 pro-russes de plus…

          « Si maintenant tu m’apprends que tu es orthodoxe moscovite tout le monde comprendra alors que Saint Josaphat n’était pas une légende. »

          -Orthodoxe Moscovite est une invention de ta tête molle, fils. On est en général « Orthodoxe » tout court. Ce qui signifie être attaché au Christianisme, pas à une juridiction. Mais je comprends que, vu ton inculture, ces choses te dépassent.

          « Parle ukrainien si tu veux comme le suggère Catherine, pas russe, je n’y répondrai pas, pas même mes 6 enfants. »

          -Négatif, tchado. Tu ne répondras pas non plus en « ukrainien », dialecte à 80 pour cent identique au russe et que seuls parlent quelques pégus de Volhynie ou de Polésie (Tu sacrifieras un mouton à Wiki). Si tu pouvais parler tu l’aurais déjà fait.

          « Il n’y a pas de brigandage en Ukraine, mais la guerre. »

          -Une guerre ne se fait pas contre des civils mais contre des soldats coco. Pas en pillant les maisons mais en combattant. On a bien vu que les « ukrainiens » sont très forts pour le premier mais détalent comme des lapins contre les seconds, fiston.

          « Et dans un état de guerre les arguments les plus rapides contre son ennemi sont les plus efficaces. «

          -Natûrlich, tchado.

          Il est clair et bien connu que bombarder des écoles et des hôpitaux, violer en série, tirer à bout portant sur des enfants dans des kindergarten constitue bien des « arguments efficaces et rapides », fils. A la rigueur ok, mais ne viens pas la ramener avec tes soi-disantes valeurs « ukrainiennes » et « greco-catholiques ». Car là, quand tu tiens un tel discours, tu commences vraiment à faire pitié.

          « Mais tes commentaires plus haut avec Gaston nous donne l’impression que tu as vraiment l’air d’une fiotte qui ne connais rien à ce problème. »

          -Il n’y a que les imbéciles, les gosses ou les psychopathes qui peuvent croire que la guerre consiste à tirer sur des civils et à les torturer, fiston. Si on devait toucher un Dollar pour chaque rambo de papier glacé repéré et débunké sur le net, on n’aurait plus besoin de travailler…

          « Tchetchenik n’a pas répondu pas sur le fait qu’il est un troll à plusieurs pseudos. François et Tchetnik, du pareil au même, un argumentaire à deux balles. »

          -Mais si, je t’ai répond, fils. Que tu es parano en plus d’être idiot utile. Un argumentaire à deux Hrivnyi en ce qui te concerne, et il faut reconnaitre qu’aux cours actuel, cela ne vaut pas un Kopeck 

          Allez, tente donc de nous faire partager tes références culturelles, historiques, les différents travaux que tu aurais lu, donne nous des noms, des dates des lieux…Du vrai post, coco, de la véritable analyse, pas encore 50 lignes EmilieDesfresneophobe, Tchetnikophobe ou Françoisphobe.
          Je te laisse une dernière chance; Certains diront que c’est chevaleresque, mais tu fais vraiment pitié.

        • François says:

          niet, Gaston Sebbon, pas bon.

          Je ne suis pas Tchetnik, qui n’a besoin de personne, ici.

          par contre vous, vous vous démultipliez et vous faites semblant de ne pas voir ce qui vous fait honte, comme ne pas savoir que Tito était croate et non pas serbe.

          Evidemment que nous sommes nombreux à être d’accord avec Tchetnik. Il est nettement plus intéressant que vos insultes grossières, ou vos revendication qui font honte aux catholiques, comme de revendiquer 200 morts serbes de tous âges, de tous sexes…

          Si les greco-cathos ukrainiens n’ont que vous pour les soutenir, vous le faites à peu prés comme une corde le fait pour un pendu.

          A l’image d’Azov qui fait du folklore bandériste en se soumettant en même temps au Mossad.

          • Gaston Sebbon says:

            .Gloire et honneur aux patriotes morts pour la patrie (maidan…illovaisk..donetsk..debaltseve..)bataillon donbass1..bataillon Azov,poltava…Pravy Sektor France sektor…..stanislas..obrebski..obolensky… Gloire aux Cyborgs Gloire a Azov Savia Ukrania

            • Tchetnik says:

              C’est SLAVA » (слава, ce qui signifie « gloire ») pas Savia, дуратчок.

  5. François says:

    « Gaston Sebbon
    17 août 2015 à 0 h 07 min
    alors heureuse madame Tito ? »

    Tito est un camarade à vous, il était croate, pas serbe, il n’aimait pas les serbes! Une de vos idoles, comme les gars du Mossad avec Azov!

    Le Talmud c’est pas suffisant pour apprendre l’histoire de la croatie… même sans connaître un mot de croate, tout le monde sait que Tito était croate!

  6. François says:

    En attendant 8000 gars et quelques autres de qui les oligarque prochenko, yatsenouk et Cie ont exigé le serment de défendre leur patrie, se sont rendus compte qu’on les avait couillonné en les mettant aux service du mondialisme.

    Ils ont eu l’intelligence de rejoindre le vrai camp de la vraie patrie, et ça, c’est un des généraux de Kiev qui l’a déclaré, toute honte bue! Pas spoutnik!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com