Toutes les télévisions occidentales diffusent avec complaisance des messages d’adieu soi-disant envoyés par des civils d’Alep. Or, qui veut se donner la peine d’observer ces messages et d’analyser rapidement qui sont ceux qui les émettent sur les réseaux sociaux découvrira rapidement qu’il s’agit d’une campagne d’intox méticuleusement orchestrée.

Parmi ces faux « civils d’Alep », certains sont déjà intervenus par le passé en tant que « journalistes » de la télé américaine. D’autres diffusent de la propagande du Front al-Nosra.  

Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose. La formule est connue. Et ses adeptes sont au travail. Alors, prenez deux minutes pour regarder cette vidéo et ne pas vous laisser manipuler.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    Pipeau comme Timisoara , la maternité de Bagdad, les massacres du Kosovo, etc.
    Le problème en mediacratie c’est qu’au moins 60% des cibles n’ont pas les capacités ou ne veulent pas se doter des capacités d’analyse pour comprendre ce qu’on leur assène

  2. Boussat Philibert says:

    Le plus surprenant c’est de constater que ces  »pauvres victimes » qui nous envoient des messages de détresse n’ont pas l’air amaigri et affamé après plusieurs mois de siège sans nourriture, ils sont correctement vêtus alors qu’ils n’ont ni eau courante ni électricité et de surcroit Skype et internet fonctionnent très bien !!! Quelle fumisterie ! Cela me révolte …

  3. Les réseau sociaux sont devenus un puissant moyens de désinformation. Le savoir est un grand progrès de l’intelligence.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com