Le 13 janvier 2017 est décédé Udo Ulfkotte (56 ans), journaliste allemand trop méconnu en France.

Udo Ulfkotte avait de graves problèmes cardiaques et savait depuis quelques années que son temps était compté. Il avait donc décidé de parler librement, de dénoncer tous les scandales dont il avait eu connaissance et de mettre en garde ses compatriotes en prédisant les catastrophes auxquelles mènerait l’invasion migratoire. 

En 2014, il avait publié un livre intitulé « Gekaufte Journalisten – Wie Politiker, Geheimdienste und Hochfinanz Deutschlands Massenmedien lenken » (Journalistes vendus – Comment les politiciens et la finance dirigent les médias de masse) dans lequel il révélait comment les journalistes étaient littéralement à la solde de lobbies et d’intérêts étrangers.

Avec beaucoup de détails, Udo Ulfkotte expliquait dans ce livre l’ampleur de la désinformation et comment les médias dominants sont payés par des services secrets, l’OTAN, les États-Unis et des multinationales. Les journalistes qui veulent conserver leur emploi et faire carrière ne peuvent refuser. Lui-même raconte qu’il recevait des articles « tout faits » de services secrets américains et n’avait qu’à apposer sa signature et les faire paraître dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Udo Ulfkotte affirmait également que le Mossad est responsable de multiples assassinats déguisés en morts naturelles et que les services secrets israéliens sont derrière les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises.

Brièvement converti à l’islam, Udo Ulfkotte en était revenu, dénonçant avec d’autant plus de vigueur l’immigration et l’islamisation de l’Allemagne.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

8 commentaires

  1. Je ne peux pas m’empecher de poser la question: Peut on faire confiance à quelqu’un qui s’est converti à l’Islam?

  2. Mad-Max says:

    Moi , je crois que oui :
    https://fr.sputniknews.com/societe/201410201022957890-udo-ulfkotte-lallemagne-nest-pas-un-etat-libre-et-souverain-partie-1/
    Il s’est égaré ça doit être excessivement difficile en plus pour un journaliste d’investigations de ne pas être « charmé »
    Le chant des sirènes islamiques est puissant …

  3. Pute ou chômeur, c’est ce que dit Alain Soral des merdiaputes et pressetitué(e)s.

  4. Geneviève says:

     » Gekaufte Journalisten – Wie Politiker, Geheimdienste und Hochfinanz Deutschlands Massenmedien lenken ».
    La bonne traduction serait plutôt : « Journalistes achetés – Comment les Services Secrets ( à la place des politiciens) et la haute finance dirigent les médias de masse  »

    Paix à son âme !

    • Requiescat in pace.
      Je voulais corriger la « bonne traduction » proposée, car l’allemand du titre veut dire ‘Journalistes achetés – Comment les politiciens , les services secrets et la haute finance dirigent les média de masse allemands’, mais à ce moment-là (mon cerveau ayant momentanément été en mode allemand) je me suis rendu compte que dans le cas de votre « La bonne traduction serait plutôt » il s’agit plutôt d’une ironie que d’un manque de piété ou de connaissances d’allemand. Personnellement, toutefois, et dans le contexte spécifique, je trouve l’ironie déplacée. Veuillez ne pas m’en vouloir.

      • Geneviève says:

        Non, il ne s’agit pas d’une ironie, mais d’un souci de précision, car je trouvais qu’omettre les services secrets étaient une lacune importante pour comprendre la démarche de M. Udo Ulfkotte. Cependant, dans ma précipitation je n’ai pas vu que le mot politicien était aussi mentionné.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com