Nouvel acte de christianophobie en Inde, dans la province de Godamakunta. La nouvelle église, dédiée à Notre-Dame-de Fatima, du village de Keesara, dans le diocèse de Hyderabad, a été vandalisée par une foule enragée d’environ une centaine de personnes, la statue de la Vierge et le crucifix détruits. Les gardiens n’ont pas pu empêcher la dégradation des statues du Christ et de la Vierge ni la destruction des ornements sacrés.

L’église avait été consacrée le 13 mai dernier lors du centenaire des apparitions de Notre-Dame à Fatima par l’archevêque Thumma Bala.

Selon la police locale, la cause de cet assaut destructeur ne serait pas que religieux mais lié à la construction de l’église. Le propriétaire du terrain aurait fait construire l’édifice sans avoir encore obtenu l’autorisation de l’administration. La colère des résidents locaux aurait donc été provoqué par cet abus. On ne savait pas les habitants non-chrétiens de l’Inde si respectueux des lois administratives !

Cette thèse est démentie par le représentant local des catholiques.

Dans tous les cas, il s‘agit d’un énième épisode d’intolérance religieuse envers la minorité chrétienne. Selon Mgr Bala « l’acte de désacralisation, de vandalisme et la destruction des statues blessent profondément les sentiments religieux de la communauté catholique. Nous sommes très attristés. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    s’ils ne sont que très attristés on ne va pas l’être plus qu’eux

  2. Benoit says:

    la christianisation et une nouvelle forme de croisades apporteront le message de l’Eglise

  3. Etienne says:

    Comme quoi la christianophobie n’est pas seulement le fait des Musulmans.

  4. Horace says:

    Les Chrétiens en Indes sont majoritairement originaire du peuple « Dalit ». Ils sont traités d’intouchables, relégués et considérés comme esclaves des autres tribus (250 castes). Ils sont des moins que rien que la société exploite. Pour s’en sortir honorablement et être considérés comme une « personne », un Être qui mérite respect, le peuple Dalit (1er peuple de l’Inde, d’origine fort ancienne, colonisé par les « Aryens » venus du nord) se convertit au christianisme.Ils fondent leurs église et leurs écoles. Ils ont des universitaires, des cadres et des travailleurs indépendants quoique beaucoup vivent dans la misère. Tous les autres groupes ethniques sont ligués contre les chrétiens Dalit, qu’ils ne supportent pas qu’ils puissent sortir de leur conditions sociales d’escaves. Le christianisme devient alors la cible. L’argument comme quoi cette église est construire sans permis de bâtir, est typique de la part de ces gens opposés aux chrétiens. Un argument faux. Oui, il y a de quoi être triste, lorsqu’on connait le peuple Dalit et l’état d’esclavage dans lequel il est maintenu par les autorités et les autres castes. Et @Benoit se trompe lorsqu’il prétend que l’Eglise chrétienne en Inde est une autre forme de « croisade » pour apporter le message de l’Eglise. Cela aussi est faux et relève de la méchanceté. Ce sont des tels arguments qui sèment aigreurs, haines et oppositions.

  5. Malcolm says:

    Les missionnaires chrétiens ne sont pas de sein en Inde, j’ai eu l’occasion d’en rencontrer, et ils représentent un vrai danger, tout en sachant que les gens là bas sont très influençable…..
    Faut arrêter avec le peuple aryen, la théorie de l’invasion à été démentie par les archéologues !
    En Inde il y a 3 catégories principales : Les hautes castes (qui ne bénéficient d’aucune aide -système de réservation-), les basses castes et les castes tribales.
    On oublies souvent de mettre en avant les discriminations subit aux castes tribales par les basses castes. Normal me direz vous, les basses castes sont très nombreux en inde, leurs vote compte beaucoup (politique tout ça)….

    Après, la destruction du lieu culte n’est pas justifié, et doit être condamné

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com