scouts-LGBT-MPI

En janvier 2014, le lobby LGBT a obtenu une victoire controversée en obligeant les Boy Scouts d’Amérique à accepter les homosexuels dans leurs rangs. A la suite de cette décision politique et juridique, une série de complications potentielles sont apparues pour les responsables de l’organisation de scoutisme : fallait-il instaurer des douches séparées pour les scouts homosexuels, comment règlementer la coexistence sous la tente ou s’il fallait envisager la participation de scouts en uniforme à la Gay Pride.
 
Sous la pression d’associations LGBT, Robert Gates, président de la fédération des Boy Scouts américains, a appelé à accueillir des adultes homosexuels parmi les moniteurs scouts. « Soit les scouts changent par eux-mêmes soit, au final, se sera un tribunal qui les obligera », a-t-il dit lors de l’assemblée annuelle de l’organisation tenue à Atlanta (Géorgie).
 
Robert Gates, ancien secrétaire de la Défense des États-Unis entre 2006 et 2011 (dernier gouvernement de George W. Bush et premier de Barack Obama), directeur de la CIA entre 1991 et 1993, a souligné qu’il ne pensait pas modifier les statuts de l’organisation de jeunesse, mais adapter les lignes directrices aux temps nouveaux pour empêcher la disparition du mouvement.

Les commentaires sont fermés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com