brexi

« BREXIT le film » est le titre du film-documentaire qui a convaincu 17 millions de Britanniques en faveur de la sortie du Royaume-uni de l’Union européenne lors du référendum du 23 juin 2016. Imaginons le chien tenu en laisse par l’Union aux couleurs de la France!

Les arguments défendus sont valables pour tous les pays membres de l’Union européenne. En tenant compte toutefois du fait que la Grande-Bretagne était déjà incomparablement moins inféodée à l’UE que ne l’est la France. Le pays avait conservé sa monnaie nationale: la Livre sterling. Le pays ne fait pas partie intégrante de l’espace Schengen puisque le Royaume-Uni et l’Irlande bénéficiaient d’un statut particulier dans la mesure où ils ont obtenu de ne participer qu’à une partie des dispositions Schengen. 

Le cas de la France au sein de l’UE et de l’OTAN mériterait un film spécifiquement dédié. Mais en attendant, celui-ci donne déjà beaucoup d’éléments.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. Volodymyr Bellovak says:

    Je ne partage pas l’enthousiasme de certains après avoir vu ce film. C’est plutot l’analyse de Pierre Hillard qui prend tout son sens et sa pertinence. Si la description et la dénonciation des rouages bureaucratiques et opaques de L’UE sont excellentes tout le reste me met très mal à l’aise. Ce Brexit c’est la victoire du libre-échangisme marchand planétaire, c’est la victoire du capitalisme et du libéralisme les plus sauvages et brutaux, c’est la loi de la jungle, celle du plus « fort », c’est le triomphe du tout économique sur la politique et sur la morale, c’est le triomphe du consumérisme et du matérialisme les plus débridés. Non décidément, beaucoup trop de choses nous séparent, nous Français nation catholique celto-latine, de la perfide et funeste Albion « fille ainée du protestantisme mercantile ». Ces clichés xénophobes anti-français ( ces fabricants de parapluies et ces paysans )ne viennent que confirmer un peu plus le fossé mental, culturel, civilisationnel, et métaphysique qui nous sépare des « Godons » d’outre-Manche. Sortons de cette UE, oui, certes, mais certainement pas pour prendre la meme direction que cette Angleterre qui décidément demeure toujours notre ennemie héréditaire.

    • charbot says:

      Pas d’accord du tout avec vos critiques.

      L’UE c’est la plus vaste escroquerie de tous les temps en bande organisée.

      C’est un excellent film qui expose les réalités crues de la pompe à finances que représente ce gouffre de l’Union européenne dans lequel des milliers d’élus et des milliers de fonctionnaires et de technocrates se goinfrent avec l’argent des contribuables de tous les pays membres.

      Bruxelles en plus arrose toutes les ONG, les prétendues intelligentsia etc. Ce qui fait que tous ses privilégiés qui se goinfrent sont tous européistes et n’ont qu’une terreur c’est que la pompe à fric s’assèche.

      ça explique très amplement pourquoi ils crèvent de peur et s’affolent à l’idée que leur monstre puisse être ébranlé. Il n’y a pas besoin de chercher plus loin. Quand on est payé grassement à ne strictement rien faire on n’a pas envie que ça s’arrête!

      Il faudrait que tous les Français et tous les Européens puissent voir ce film, on plonge chez mamon, mais l’enfer est pour les peuples qui payent sans même le savoir alors qu’on leur fait croire que l’UE les favorisent…

      C’est la plus vaste escroquerie de tous les temps en bande organisée. Une bande de dizaines de milliers de personnes qui escroquent des centaines de millions d’autres personnes!

      • Boticea says:

        vous avez parfaitement raison;
        Il existe un organe appelé OLAF.
        Son rôle consiste à protéger l’image des institutions européenne.
        En 2012, la cour de « justice » de l’union établi un « accord » avec l’OLAF, qui limite le champs d’investigation pour les affaires crapuleuses (qui sont légions)de cette organisation.
        Les institutions ont un statut extra territorial, qui interdit à la police nationale d’y intervenir, sauf autorisation.
        Sans commentaire sur la signification d’un tel accord.

      • Volodymyr Bellovak says:

        @Charbot
        Vous n’avez pas du lire tout mon commentaire; je suis entièrement d’accord avec vous, cette UE est une vaste escroquerie et je me félicite dans mon commentaire de « la description et de la dénonciation des rouages bureaucratiques et opaques de cette UE » qui sont faites dans ce film. J’y dit aussi qu’il faut évidemment quitter cette UE qui nous étouffe. Mais je constate qu’une grande partie de l’argumentaire anti-UE de ce film anglais est soit mensonger soit surtout faussé et nocif; c’est les louanges du libéralisme et du capitalisme les plus sauvages et débridés, du libre-échange commercial au niveau mondial sans barrières, frontières douanières, contraintes ni réglementations ( du pain béni pour requins économiques que sont les multinationales ). Ce que je dit c’est qu’il faut quitter l’UE, de façon urgente, mais surtout pas pour suivre le chemin qui est indiqué dans ce film anglais, pour tout le contraire en fait. Il faut s’attendre prochainement à des accords commerciaux et économiques ente le Royaume-Uni et les Etats-Unis facilités par ce Brexit. Depuis qu’elle a perdu la guerre de cent ans, avant de tomber dans le protestantisme, l’Angleterre tourne le dos à l’Europe ( le continent ) pour concentrer ses efforts vers les océans et vers l’Amérique du nord. Devenue plaque tournante des échanges financiers ( la City, ou a travaillé Nigel Farage…) et une thalassocratie, la (géo)politique anglaise a prend un tournant impérialiste et aujourd’hui ( suite à la perte de son empire colonial ) profondément mondialiste dans son idéologie dirigeante. Ce n’est pas ce que nous voulons. Je remarque aussi dans ce film la provocation à la peur des mouvements « populistes » et « radicaux » qui se développent un peu partout en Europe, l' »Aube dorée » grecque, et meme Marine Le Pen ( un comble ! mais c’est un film anglais qui transpire la haine de la France )… Messieurs les Anglais, vous avez tirez les premiers, vous avez quitté l’UE que vous n’auriez du jamais rejoindre ( meme De Gaulle était contre ) pour vous rapprocher des Etats-Unis et reprendre vos petites affaires mercantiles. Nous quitterons aussi cette UE anti-européenne qui brime les peuples, mais pas pour les memes raisons ni pour le meme chemin, mais pour reconstruire une Europe unie, solidaire, juste, et sociale, une Europe chrétienne et civilisationnelle, une Europe des Peuples, des nations, des patries, une Europe de la Foi, de l’Esprit, des Lettres, des sciences et des Arts, de l’épée et la charrue, pas une firme marchande mondiale d’exploitants industriels et commerçants.

  2. « nous Français nation catholique celto-latine »
    Catholique, oui, celto-latine, oui, mais que fait-on, Volodymyr Volodymyrovitch, du fait que ‹France› und ‹français› sont des mots allemands (pas alémanniques, pas bavarois, pas saxons, c’est vrai, mais quand même franciques, c’est le plus grand des quatre groupes linguistiques des Germains de l’Ouest, groupes qui ensemble forment ce qui est communément appelé en français « l’allemand ») ?

    • Pamino, votre remarque n’est pas pertinente pour la simple raison que Français cela vient de Franc. Et que la citation de Volodymyr que vous stigmatisez commence par « Nous Français ». Donc les germains de France que sont les Francs ont la plus belle part, en définitive.

      Dommage que la monnaie « franc » ait disparue, mais espérons qu’elle revienne.

  3. Félicie Aussi says:

    Il n’y a pas que la surprise du Brexit.

    Plus surprenant, le nouveau régime May a décidé de supprimer le ministère de l’Energie et du Réchauffement climatique :
    https://wattsupwiththat.com/2016/07/14/britain-abolishes-the-department-of-energy-and-climate-change/

    Cela voudrait dire que les Rosbifs s’affranchissent de la directive de 1992 des Rothschild, selon laquelle il ne faut plus rejeter du dioxyde de carbone parce que ça fait chauffer le système solaire ?

  4. L’Union Européenne ne tolère pas qu’un peuple puisse aller à l’encontre de leur avis. Toutes les autorités supérieures d’Europe sont des mondialistes, en plus ils minimisent le pouvoir islamiste salafiste qui est une vraie gangrène pour les nations. Tout ce qui se passe aujourd’hui est le résultat du laxisme des responsables.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com