Le Mouvement des Jeunes pour la France se prononce sur l’affaire Vincent Lambert ; le Président du mouvement, Pierre Meurin, dénonce la décision du Conseil d’Etat dans son communiqué daté du 24 juin 2014.

Paris, le 24 juin 2014

Affaire Vincent Lambert – l’assassinat juridictionnel provisoirement repoussé

L’arrêt du Conseil d’Etat vient providentiellement d’être suspendu par la Cour Européenne des droits de l’homme. Le temps d’une décision, cette dernière a fait honneur à l’idée même de justice. Nous espérons que l’état de Vincent s’améliorera au cours de ce sursis qui lui est miraculeusement accordé. Cependant, notre analyse s’agissant de la première décision prise cet après-midi reste inchangée.

Cela pourrait être le titre d’un roman dramatique, tant l’arrêt rendu par l’assemblée du contentieux du Conseil d’Etat est surréaliste. En effet, l’un des trois pouvoirs constitués, parlant « au nom du peuple français », vient purement et simplement d’autoriser l’arrêt de l’alimentation d’un jeune homme de 38 ans – autrement dit le laisser mourir de faim – alors que sa situation médicale imposait des soins tout particuliers.

Notre pays est atteint d’une grave maladie qui s’appelle le « déclin », et dont l’un des symptômes est le « fatalisme chronique ». Le Conseil d’Etat se fonde sur une expertise médicale ayant conclu à « une dégradation de l’état de conscience de M. Lambert, correspondant désormais à un état végétatif, au caractère irréversible ». La désespérance transpire de cette décision de justice. Comment les médecins, dont le métier est de soigner et d’améliorer l’état des patients, peuvent-ils ainsi renoncer à leur mission fondamentale consistant à préserver la vie humaine quelle que soit la gravité d’un cas ?

Sous couvert de « dignité humaine », le Conseil d’Etat s’engage à son tour dans le militantisme en faveur de la culture de mort, par laquelle les plus faibles sont éliminés par « les bien-portants et les tout-puissants », selon les mots de Maître Triomphe. Les Jeunes Pour la France rappellent que l’un des éléments symptomatiques de l’idéologie eugéniste est l’élimination des plus faibles, jugés inutiles pour la société. Nous sommes au regret de devoir citer Adolph Hitler, qui disait : « Il faut anéantir avec une décision brutale les rejetons non améliorables (…) ». La prétendue « expertise médicale » a conclu au caractère non améliorable de l’état de Vincent Lambert, le Conseil d’Etat a fait son travail mortifère : prononcer la décision brutale.

Les Jeunes Pour la France s’interrogent : de quel droit le Conseil d’Etat parle-t-il « au nom du peuple français » pour prononcer l’élimination d’un innocent ? A l’évidence, le droit est devenu une imposture ayant pris le chemin inverse de celui de la justice.

Pierre Meurin
Président des Jeunes Pour la France

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Cristero7 says:

    Mon père me l’a rappelé ce midi, c’est vrai, je l’avais oublié, j’étais assez petit : Vincent Lambert a fait un stage à la ferme de mon oncle (petit frère de mon père) agriculteur-éleveur dans le tout petit village, qui est un peu le « fief familial »;) et que je connais comme ma poche, des Ardennes. Ce rappel m’a fait comme me sentir encore plus proche du malheureux Vincent, QUI N’EST PAS EN FIN DE VIE !!! ON EST DONC LA DANS L’ASSASSINAT PUR ET SIMPLE !!!
    Je ne souhaite pas au clan des tueurs – la femme et le neveu de Vincent -, qu’ils me croisent un jour dans la rue… Qui sait si j’aurais le courage catholique évangélique de pardonner… EN ATTENDANT, MOBILISATION ET PRIERES « INTENSIVES » !!! SAUVEZ VINCENT !!! DIFFUSEZ, PRIEZ, DEFENDEZ-LE !!! IL NE PEUT PLUS RIEN POUR LUI-MEME!!! IL EST TOTALEMENT SANS DEFENSE, A LA MERCI COMPLETE DE SES BOURREAUX.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com