C’est une histoire de gâteau de mariage ! Et des droits des Lgbt qui pour une fois ont été déboutés au profit des convictions religieuses d’un pâtissier américain.

La Cour suprême des États-Unis vient de rendre justice à Jack Phillips, pâtissier de son état et chrétien évangélique fervent, qui avait refusé de faire un gâteau de « mariage » pour un couple d’invertis. Jugeant que les droits religieux du commerçant, fervent chrétien évangélique, avaient été négligés, la Cour suprême des États-Unis lui a donné raison.

Lundi 4 juin, cette cour de justice américaine avait à se prononcer entre deux principes : la liberté religieuse et la lutte contre les discriminations. Sollicitée par ce pâtissier de Denver (Colorado), qui avait refusé en 2012 de vendre l’un de ses gâteaux à un couple d’homosexuels, Charlie Craig et David Mullins, qui souhaitaient fêter « leur union » dans la plus pure tradition, elle a donné raison au premier.

A une nette majorité (sept contre deux), deux juges libéraux rejoignant les conservateurs, la Cour s’est en effet prononcée en faveur de Jack Phillips, tout en laissant entendre que son arrêt n’ouvrait en rien la voie à une sorte de « droit de refus » s’agissant de toute forme de commerce liée à la célébration d’un « mariage » homosexuel.

En 2012, le refus du pâtissier avait été sanctionné par la commission des droits civiques du Colorado au nom de la lutte contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle. Dans son arrêt de lundi dernier, le juge Kennedy estime que cette commission, lorsqu’elle a examiné le litige, a manifesté « une hostilité claire et inadmissible à l’égard des croyances religieuses sincères, qui a motivé son objection ». Le pâtissier, selon l’arrêt, n’a donc pas bénéficié du traitement « neutre et respectueux » auquel il avait droit.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Un échec pour le monde du vice et de la perversion. Espérons qu’il y en aura beaucoup d’autres.

    • toto says:

      Oui, c’est un début de réaction contre le terrorisme LGBT. Mais ces abrutis ne vont pas renoncer pour autant à harceler ceux qui résistent à leur dictature. Il faudrait une réaction massive des Américains normaux qui sont quand même plus nombreux que la poignée d’agents de la subversion et de la perversion LGBT
      Il faudrait aussi que les juges se penchent sur les pro-vie incarcérés et traités comme des délinquants à l’instigation de ces autres terroristes du Planning « familial » américain.

  2. Jean-Pierre DICKES says:

    Ce n’est pas nouveau. En décembre dernier, Cathy Miller, pâtissière en Californie, avait refusé de faire un gâteau de mariage à un couple d’homosexuels au nom de la liberté de conscience. Ceux-ci ont porté plainte. Après des péripéties juridiques, finalement David Lampe, juge suprême du Comté du Kern, a estimé qu’elle était « tout à fait libre de ne pas vendre quoi que ce soit si elle ne le voulait pas ».

  3. les homos ne tuent pas et ne nous imposent pas leur façon de vivre

    • Saint-Plaix says:

      Vous plaisantez-là?
      Que voulez-vous de plus en matière « d’imposer leur façon de vivre » que ce que l’on vit aujourd’hui???
      La tyrannie médiatique et politique, comme la suffisance de ce lobby sont proprement insupportables
      A se demander, à les entendre, si on a encore le droit d’être hétérosexuel!

  4. MA Guillermont says:

    Inexact Liliane , il y a 3 ans un jeune couple de patissiers ayant refusé de faire , eux aussi , un gâteau pour le mariage d’une paire d’homosexuels ont été condamné à payer une très grosse somme d’argent .
    Ils ont donc perdu leur entreprise familiale et leur maison aurait ete saisie si saisie si des fonds venant de collectés chrétiennes n’avaient permis de rassembler la somme !!!
    Comment appelez l’acharnement déchaîné à détruire deux vies laborieuses et simples pour le refus d’un gâteau ?
    N’est-ce-pas pas une autre forme d’assassinat que réussit très bien , le lobbying LGBT , liberticide , intolérant et disproportionné !
    Merci Mr Trump d’avoir chassé la Gaystapo !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com