Alors que l’Agence européenne pour la sécurité aérienne (EASA) a émis le 10 avril un message invoquant «de possibles frappes aériennes en Syrie dans les 72 heures à venir», et tandis que la résolution de la Russie demandant une enquête sur les gaz toxiques en Syrie, prétexte des manœuvres guerrières, a été rejetée par le camp occidental, mais soutenu par la Chine, les manœuvres s’intensifient en Méditerranée, au risque d’une confrontation directe avec la Russie. Emmanuel Macron qui, comme le fit Hollande en son temps, essaye de trouver dans la guerre une diversion à ses problèmes intérieurs, s’est montré résolu à risquer le déclenchement d’une troisième guerre mondiale tout en tentant de se défausser de ses responsabilités par avance:

« En aucun cas les décisions que nous prendrions n’auraient vocation à toucher des alliés du régime ou s’attaquer à qui que ce soit mais bien à s’attaquer aux capacités chimiques détenues par le régime », a-t-il dit lors d’une conférence de presse commune avec le prince héritier d’Arabie saoudite Mohamed Ben Salmane, qui s’est dit pour sa part, prêt à prendre part à  la curée. Macron a également précisé hypocritement que La France « ne souhaite aucune escalade ».

Ne reculant pas devant une approximation il a continué:

« Nous avons obtenu des informations, qui d’ailleurs ont été pour une large partie d’entre elles en source ouverte et donc dont la presse, les organisations non gouvernementales se sont fait l’écho, qui ont montré qu’il y avait bien eu utilisation d’armes chimiques et que de manière évidente l’attribution pouvait en être faite au régime », a-t-il affirmé.

Or les informations en question proviennent des terroristes islamiques que sont les Casques blancs, rejetés des USA comme indésirables en 2016, les terroristes islamiques du Front Al-Nosra rebaptisé Jaïch al-Islam, et l’Observatoire syrien des droits de l’homme, cette officine londonienne qui travaille ouvertement pour les intérêts occidentaux et qui tire ses informations des mêmes Casques blancs et consorts.

Macron englué dans les protestations sociales de tous bords

Le président français, soucieux de faire oublier sa chute dans les sondages de popularité et les multiples conflits sociaux qui se cristallisent en France avec les étudiants, les zadistes de Notre-Dame des landes, la protestation des auxiliaires de justice contre les réformes, la grève des fonctionnaires et celle des cheminots, poursuit:

« Nous allons poursuivre les échanges d’informations techniques et stratégiques avec nos partenaires, en particulier britannique et américain, et dans les prochains jours, nous annoncerons notre décision », la « réponse (sera) forte et commune (avec Trump) au moment où la décision sera prise », a assuré le président français.

Il oublie juste de se soucier du refus du Conseil de Sécurité de l’ONU de leur accorder mandat d’agir dans ce sens.  Suite au véto de la Russie contre le projet américain d’enquête sur les prétendues attaques au gaz de Douma en Syrie, Paris et Washington menacent d’attaquer la Syrie et sont en train de disposer leurs batteries d’attaques. Ce projet US était fondamentalement vicié du fait qu’il mettait en préalable à l’enquête, dans le texte-même, la désignation du coupable, par avance et sans discussion, c’est-à-dire, la Syrie. Le projet russe qui ne mettait aucun préalable aux enquêteurs n’a pas pu aboutir non plus, bien qu’il ait été soutenu par la Chine notamment.

Comme pour l’Irak et pour la Libye, les pays occidentaux prouvent qu’ils ne se préoccupent des décisions du Conseil de sécurité de l’ONU que lorsqu’elles les arrangent, ainsi les autorités françaises, américaines et britanniques [nuancées aujourd’hui de la part des Britanniques] , comme leur projet n’a pas abouti, se moquent des décisions du Conseil de Sécurité de l’ONU dans leur soif d’embraser la planète, leurs forces unies sous commandement américain dans l’OTAN. Cela au profit des armes et pour abattre Bachar-el-Assad et s’emparer des ressources syriennes, comme ils le firent en Irak et en Libye. L’Armée française comme les armées américaines et britanniques deviendraient ainsi des armées privées au service d’intérêts privés, mais entretenues par les contribuables de ces pays respectifs.

Cependant M. Macron semble engager un peu rapidement les Britanniques à ses côtés, en effet, selon The Times, aujourd’hui:

«Theresa May a déclaré hier au Président Donald Trump que le Royaume-Uni avait besoin de plus de preuves de l’attaque chimique présumée qui aurait été effectuée par le régime de Bachar el-Assad avant de rejoindre une action militaire contre la Syrie».

Les vélléités trumpo-macronesques ne seraient que la répétition du scenario irakien mais avec la différence notable qu’à l’époque la France avait refusé de faire le jeu des Américains comme elle le pouvait encore, ne s’étant pas encore soumise à l’Alliance atlantique, de laquelle le général de Gaulle l’avait sortie. Une autre différence très notable est l’implication au premier rang de la Russie au Moyen-Orient, dont elle était encore totalement absente au moment de l’agression américano-britannique en Irak en 2003.

Depuis Sarkozy, et plus encore depuis Hollande, l’armée française est devenue, à l’instar de l’armée britannique, le bon petit soldat des USA. Regrettant son conflit manqué, François Hollande a soutenu son successeur: « La seule réaction possible est une frappe, ou des frappes ». Toujours aussi nostalgique des vies qu’il a été forcé d’épargner en 2013, il a rappelé qu’à cette époque, la France était prête à l’attaque, mais qu’il n’avait pas été suivi par Barack Obama et par David Cameron, l’obligeant à renoncer. A noter que depuis Sarkozy, les présidents français sont toujours au premier rang des plus déterminés à faire couler le sang au Moyen-Orient, quittes à favoriser le terrorisme et l’immigration islamique en France.

Le président américain Donald Trump a aussi annoncé lundi une décision « très bientôt », et d’ores et déjà le destroyer lance-missile USS Donald Cook a quitté l’île de Chypre et son port de Larnaca pour se positionner en Méditerranée pour frapper la Syrie, tandis que le porte-avion USS Harry S. Truman a été envoyé en « mission » «au Moyen Orient et en Europe», le 11 avril. Donald Trump, pas à une outrance prés, qualifie le président syrien d’« animal ».

La Russie prête à protéger la paix mais sans faiblesse

Ces dernières semaines, Moscou avait déjà mis en garde à plusieurs reprises contre la préparation d’attaques sous faux drapeau dans la Ghouta. Le 17 mars, le général et porte-parole de l’état-major russe, Sergueï Roudsksoï, avait ainsi rapporté que la Russie disposait «d’informations fiables selon lesquelles des instructeurs américains [avaient] formé plusieurs groupes de combattants dans les environs de la ville d’Al-Tanf, pour lancer des provocations impliquant des armes chimiques dans le sud de la Syrie». 

l’ambassadeur russe à l’Onu, M. Vassili Nebenzia, a mis à jour, hier, à l’ONU, de l’hypocrisie du camp occidental dans son rejet d’une enquête préalable pour connaître les raisons réelles de l’intoxication au gaz qui a eu lieu à Douma prés de Damas, qui pourrait, comme pour l’affaire Skripal à Londres, avoir été fomentée par des agents spéciaux britanniques ou Américains comme cela semble avoir été le cas précédemment:

«Vous dites que nous sommes bons au jeu. Je n’en suis pas sûr. En revanche, je sais que vous êtes bons dans les menaces. Les menaces que vous énoncez maintenant à l’égard de la Syrie doivent fortement nous préoccuper, parce que nous pouvons nous retrouver au seuil d’événements extrêmement tristes et graves. Je vous demanderai une fois de plus de renoncer aux projets que vous fomentez visiblement à l’égard de la Syrie», a dit le diplomate.

«Le fait que vous n’ayez pas adopté la résolution témoigne, à notre grand regret, que nos partenaires et collègues américains n’ont besoin d’aucune enquête. Nous regrettons que cette résolution (proposée par la Russie, ndlr) n’ait pas été adoptée. Mais j’espère que la mission de l’OIAC se rendra bientôt en Syrie et s’occupera de ce dont elle doit s’occuper en vertu de son mandat, à savoir l’établissement des faits qui ont eu lieu à Douma», a poursuivi M.Nebenzia.

L’initiative russe prévoyant l’envoi de spécialistes de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) dans la ville syrienne de Douma, qui avait prétendument subi une attaque chimique samedi dernier, n’a pas obtenu le nombre minimal requis de voix. Deux membres permanents du Conseil, la Russie et la Chine, ont soutenu la proposition, ainsi que trois autres pays: la Bolivie, l’Éthiopie et le Kazakhstan. Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France (membres permanents), tout comme la Pologne, ont voté contre le document. Six pays ont préféré s’abstenir.

Aujourd’hui , face à l’intensification des manœuvres guerrières occidentales, l’ambassadeur de Russie au Liban, Alexandre Zassipkine, a prévenu: «La Russie va exécuter la déclaration de son Président, relative à toute agression américaine contre la Syrie, en abattant des missiles américains et en attaquant les sites de lancement», a déclaré le diplomate à la chaîne al-Manar. Ce qui signifierait, non seulement la neutralisation des missiles mais aussi des frappes en retour contre les sites d’attaques américains.

De son côté, la Syrie, elle-même partisane d’une enquête sur le terrain se montre quelque peu blasée:

«Les allégations d’utilisation de produits chimiques sont un vieux refrain que ne croient que certains pays qui commercent avec le sang des civils et soutiennent le terrorisme en Syrie. Chaque fois que l’Armée arabe syrienne avance dans sa lutte contre le terrorisme, des allégations d’utilisation d’armes chimiques sont utilisées comme une excuse pour prolonger la vie des terroristes à Douma», a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères à l’agence Sana .

Au moment où s’est produite la prétendue attaque chimique dans la Ghouta orientale le 7 avril, plus de 90% de ce territoire avait été repris par l’armée syrienne. Une petite partie encerclée et sans possibilité de secours extérieurs était encore détenue par le groupe islamique soutenu par les Occidentaux, Jaïch al-Islam [ex Front al-nosra]. Celui-ci s’était déjà opposé à une évacuation humanitaire, en pilonnant le 6 avril dernier les couloirs humanitaires. Il est fort probable que les roulements de tambours, les tartarinades de Donald Trump et les déplacements de canons et autres portes-avions sont destinés à protéger et laisser le temps de souffler aux supplétifs islamiques des alliés occidentaux, sans préjuger cependant des suites que tout cela pourrait entrainer. Ces combattants formés et expérimentés sont destinés à servir encore et il ne faudrait pas décourager les bonnes volontés pour d’autres conflits. Car sans conflits comment le complexe militaro-industriel de très loin le plus puissant de la planète, celui des USA, pourrait-il prospérer ? Dans ce cadre une extension du conflit n’est pas à prendre à la légère.

Bachar-el-Assad a gagné la guerre!

Il ne faudrait pas se faire une fausse idée d’une Syrie à feu et à sang au vu des images plus ou moins vraies qui sont présentées sur les télévisions dans les petites poches de guerre qui subsistent encore sur son territoire. En réalité au bout de six ans de conflit, la Syrie avec à sa tête Bachar-el-Assad, a gagné la guerre et la grande majorité de son territoire est actuellement en paix et de nombreux Syriens qui étaient partis ont réintégré leurs foyers. Non, Bachar-el-Assad ne sera pas chassé du pouvoir, du moins pas par les armes!

Même si la Russie, la Syrie et dans une certaine mesure l’Iran, s’efforcent à la modestie dans leur incontestable victoire afin de ne pas exciter les rancunes et les envies, c’est tout-de-même une excellente nouvelle que les États-unis et leurs alliés ont énormément de mal à digérer; malgré leurs énormes stocks de « missiles nouveaux, beaux et intelligents »(dixit Trump), il faudra bien qu’ils finissent par l’admettre.

Tentative d’intimidation seulement ?

Il est possible que le retrait amorcé du Royaume-uni ne soit que le prétexte concerté pour renoncer à l’attaque, du fait que la Russie loin de se désolidariser de la Syrie a au contraire manifesté qu’elle ne cèderait rien et même qu’elle était prête à la riposte. Et qu’en plus elle a eu l’appui  à l’ONU de la Chine, deuxième ou troisième grande puissance montante avec ses milliards d’habitants. La Chine, plus l’Iran, plus la Russie et beaucoup d’autres, cela risque de faire beaucoup de monde à affronter, sans compter les risques d’une extermination nucléaire jamais à exclure totalement dans la fièvre d’une lutte à mort… Car en effet, Teresa May semblait très déterminée jusque-là à emboiter le pas des deux va-t-en guerre de France et des USA, l’affaire Skripal ressemblant fort à des prémices. Son brusque rétro-pédalage ne semble donc être qu’une manoeuvre de plus, mais pour ouvrir une fenêtre à un renoncement à la guerre. Les manœuvres guerrières feront-elles flop en Méditerranée ? nous le saurons très vite.

 

Voir aussi:

– 3ème guerre mondiale ? La toile d’araignée gigantesque des bases militaires US enserre la Russie mais aussi la Chine et le monde entier.

– François Hollande reçoit aujourd’hui les Casques blancs du groupe al-Nosra à l’Elysée

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

29 commentaires

  1. cadoudal says:

    c’est cela la démocratie :

    donner à un larbin de Rothschild le pouvoir de transformer les Français en chair à canon

    pour asseoir la domination d’ Israël.

  2. Macron, comme tout le monde pourrait facilement le savoir, fut un candidat d’Israël en France. Il a été caissier à la banque des Rothschild. Et ce sont les Rothschild qui, connaissant mieux que quiconque la médiocrité et la léthargie des Français, ont été la cheville ouvrière pour que ces derniers, hypnotisés par la propagande judéo-maconnique des médiats, ce sont précipités sur les urnes et voter en faveur du Pantin du sionisme Macron. Maintenant, il doit rendre l’ascenseur à ses maîtres et il fera la guerre à la Syrie que les Français le veuillent ou non.

    • Roi Arthur says:

      Erreur Naïm, contrairement à ce que vous dites , les Français ne se sont pas précipités pour voter Macron qui au premier tour n’a pas eu tant de voix que cela. Comme Hollande ce qui a fait la différence au second tour, ce ne sont pas les Franco-européens de souche, mais les immigrés musulmans qui eux, ce sont précipités pour voter contre Marine Le Pen. Ils ont mis « le pantin des Rotschild » en place comme ils avaient mis Hollande en place.

      • LANKOU RU says:

        EXACT ! pour info la « MAY » a dit qu’elle n’était pas prête pour participer à l’assaut de la Syrie car elle attend des preuves …..Reste donc 2 connards dont un a été pendu à Nantes .(enfin son épouvantail : dommage ! ) la FRANCE risque de payer le prix fort Et quand on entend les « delattre » « philippe et les autres LREM on peut craindre pour notre avenir .
        DESTITUTION avant qu’il ne soit trop tard !

        • LANKOU RU says:

          Ca c’était hier , mais aujourd’hui cette  » garce » change d’avis et veut envoyer ses avions basés à Malte

      • Personnellement je vis dans mon pays le Maroc, ce qui me permet d’avoir un recul par rapport aux évènements. Si, comme vous dites ce sont les immigrés qui ont élu Macron, chose que je ne saurais contester, étant donné la tendances des musulmans à jouer le jeu des talmudistes, l’Islam étant lui même une création et une versions moins subtile et plus idiote du talmud, il n’en demeure pas moins vrai que les Francais constituent la majorité. S’ils avaient contesté Macron, comme vous dites M. Arthure, les choses seraient assurément différentes.

        • Roi Arthur says:

          Je dis simplement que pour Hollande comme pour Macron les immigrés ont voté à plus de 80% pour Macron, ce qui est énorme. Je ne dis pas que tous les français d’origine sont assez intelligents pour ne pas s’être eux aussi laissés impressionner par les manipulations et les mensonges de Macron et de l’ensemble des médias, ni par l’épouvantail qu’ils ont fait de Marine le pen. Mais ils ont été très nombreux à s’abstenir. La démocratie n’existe pas, MLP ne se battait pas à armes égales contre Macron.

          Merci en tout cas de vous intéresser du Maroc à la France et à notre site.

          • Roi Arthur says:

            Et j’ajoute que, tout-de-même et en dépit des pressions ÉNORMES 11 millions d’électeurs ont voté MLP, malgré son débat désastreux avec Macron.

        • Sancenay says:

          Vous oubliez deux choses Naim: 1) ce que vous percevez à juste titre de l’apathie et même, sans le dire, de la lâcheté des français est pour beaucoup le résultat de deux siècles de mensonges pratiqués par une propagande d’Etat( rééducation nationale et média) sur l’histoire « honteuse » de la France qui les prive de la mémoire et, plus, des règles nécessaires à se projeter dans l’avenir.Cela n’excuse pas tout,mais l’explique amplement.Depuis la révolution l’Etat s’est acharné à déconstruire la France par tout moyen ( guerres comprises) pour la diluer dans le magma nihilo -mondialiste. Le but est quasiment atteint ,le peuple français est en grande partie déraciné.Il commence seulement à percevoir la vaste duperie parce qu’on lui confisque jour après jour les dernières libertés et les derniers deniers qui lui restent.Mais bien sûr on ne lui assurément pas enseigné la résistance ,sauf dans quelques familles françaises de tradition authentique, celles-là ( la chevalière ne fait pas toujours, hélas, le chevalier ). Et le cas de résistance spontanée tel que celui de Virginie Vota est assez exceptionnel et d’autant plus remarquable.
          2) malgré la propagande intensive et le recours à des manipulations hors normes dont furent victimes les deux plus proches adversaires du candidat Macron, celui-ci n’a pas été plébiscité par plus de 25% de « français » sur lesquels il y aurait encore beaucoup à dire.

  3. arnaud lefevre says:

    il me semble que tout est dit dans le premier message…

  4. hargh says:

    L’Irak n’était pas ennemi de la France.

    La Libye n’était pas ennemi de la France.

    La Syrie n’est pas ennemi de la France.

    La Russie n’est pas ennemi de la France.

    Les États-Unis étaient nos prétendus «libérateurs».

    • Chouanne says:

      Les États-unis, ou plutôt leurs dirigeants occultes, sont les ennemis du genre humain.

    • Geneviève says:

      La Serbie non plus n’était pas l’ennemi de la France !

  5. Nicolas says:

    En plus de nous ruiner il va declencher un cataclysme ce boulet. Qu’a t il dans la tete pour oser parler de guerre? Cette attaque n’est pas legitime du tout. Une enquete est necessaire et la france devrait reagir contre ce gouvernement avant que notre sort soit scélé….

    • hcarette@hotmail.fr says:

      Tout à fait ça pue autant que les très mauvais mensonges pour justifier (soit disant ) ce qui a été fait en Lybie …….guerre =fric ,marchés juteux …etc ,alors autant la faire ailleurs ,n’est ce pas .et tellement de monde n’y voit que du feu ! Pauvres Terriens

  6. Trumptaré et Microncéphale vont se prendre une baffe de l’ours russe. Mais avec les retombées, on sera vitrifiés avec ces connards. Le Diable pousse tous ces imbéciles au carnage généralisé, car il veut du monde en enfer avec lui.
    Mais Trumptaré qui est moins bête, va exciter le roquet contre les russes et le laissera ensuite seul à se sortir du pétrin. Les Anglais ont déjà compris. Les sionistes se marrent.

    • Roi Arthur says:

      Merci pour m’avoir bien fait rire d’une chose si triste.pourtant!

    • MA Guillermont says:

      Bravo Toto !
      Sérieusement … on va finir par avoir très mal , leur programme est pourri … il serait bon que le monde connecté s’en inquiète !

  7. Blandine says:

    Trump est un faux croyant avec sa fausse religion protestante. Il fait le jeu de Satan. Un monde non catholique c’est l’Enfer sur terre. Toute dévouée en notre Seigneur Jesus Christ et sa Sainte Mère.

  8. azuly says:

    Est ce les bombardements en Syrie,aux Gaz « chimique » (gaz chlore ou sarin), qui émeuvent tant le camp occidental?

    Depuis quand le plus grand pays qui a le plus massacré l’humanité depuis sa création, peux prétendre nous émouvoir, par des accusations (lancé par des terroristes islamistes djihadistes) de gazage aux chimique par l’état légitime Syrien contre sa propre population?

    Comment croire ceux qui violent le droit internationale, la charte des Nations Unis, agissent pour défendre justement pour le respect de ce droit?

    https://phototrend.fr/2015/08/le-dessous-des-images-la-petite-fille-brulee-au-napalm/
    http://www.lefigaro.fr/international/2010/12/31/01003-20101231ARTFIG00574-bebes-malformes-en-irak-l-armee-us-pointee-du-doigt.php
    http://www.nouvelobs.com/galeries-photos/monde/20150805.OBS3722/photos-hiroshima-et-nagasaki-il-y-a-70-ans-la-bombe-a-faisait-210-000-morts.html
    https://www.marianne.net/debattons/blogs/objectif-washington/indiens-d-amerique-un-genocide-tranquille-et-presqu-acheve
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Petite-Histoire-L-extermination-des-Indiens-d-Amerique-41681.html

    • Certes, certes! les USA sont les ennemis de l’humanité depuis leur origine. Eux seuls s’octroient tous les droits et notamment celui de vie et de mort sur les habitants de la planète. Mais les habitants des USA eux-mêmes sont menés en bateau par les dirigeants de leur pays. En réalité c’est le peuple qui était élu il y a bien longtemps , qui les dirige et ils n’y voient que du feu pourvu qu’ils puissent s’endetter en produits de consommation dont ils n’ont aucune utilité!

      • azuly says:

        Je n’ai aucunement accusé le peuple américain, mais le pouvoir profond, ceux du Pentagone, des services secrets Etats-Uniens, les Lobbyistes, ceux de l’armements, des sionistes ou de la Finance mondiale. Le peuple américain, si on se réfère aux élections des pays occidentaux ou du reste du monde, ils ont élus Madame Clinton par + de 3 millions de voix, je ne me trompe pas! leurs mode de scrutins est bien moins représentatif que celui adopté par une majorité de Nations.
        Ce n’est pas le peuple Américain en lui même qui est l’ennemi de l’humanité, mais ceux qui détiennent réellement le pouvoir aux Etats-Unis, qui sont ennemi de l’humanité!
        Comment peut on admettre un pays comme les Etats-Unis donné des leçons de valeurs humaines, accepter leurs larmes de crocodiles comme véritables, alors qu’ils n’ont jamais cesser d’agir inhumainement?
        Le problème, n’est pas tant les Etats-Unis, mais la France avec a sa tête le président E. Macron, qui agit comme un sous-fifre de D. Trump!
        Ou sont ces milliers de personnes qui descendaient les rues des Capitales Européennes contre la guerre en Irak?
        Comment après avoir eue tous ces attentats sur le sol français, qui sont revendiquer par Deach ou Al Qaïda ou tout autres organisations terroristes islamistes (c’est du pareil au même), peut ont s’émouvoir sur une vidéo qui ne donne aucune preuve réel qu’il y a bien eu un gazage et encore pourquoi devions nous croire que c’est le pouvoir Syrien et non pas les terroristes islamistes, pardon rebelles « modérés »!
        Bien évidement l’information est manipulé et que les fameuses Fakes News si chères au président Français sont a l’oeuvre dans les médias mainstream!
        Sinon comment ne pas pouvoir faire le liens entre les terroristes en France et ceux que les dirigeants Français et du Occidental nomme les rebelles modérés? Il y a matière a jugé bien des gens pour haute trahison!!!! Cette politique étrangère du pays est a l’encontre de l’intérêt du pays! Il y a là une belle leçon de démocratie pour le monde!

        • Entièrement d’accord avec vous! Mon commentaire n’était pas une critique du vôtre, seulement un complément!

  9. Soupape says:

    1 – Même en admettant qu’il y ait eu 40 morts … et qu’ils soient le fait de Bachar-El-Assad,
    va-t-on déclencher une 3ème guerre mondiale … rien que pour 40 morts ?

    2 – En réalité, ça fait trop longtemps qu’on en veut, sans raisons apparentes, à Bachar-El-Assad …

    Déjà fin 2012, Nullande n’étant élu Président que depuis à peine 6 mois,
    Cirquosa (anagramme) lui faisait la leçon publiquement, … pour l’inviter à aller guerroyer en Syrie ! …

    Or qui a intérêt à rayer de la carte la Syrie ?

    3 – Macronibus, qui, il y a 3 semaines, se plaignait des « fake news » …
    ferait mieux de demander une enquête, comme le font les russes (et même les chinois !)
    plutôt que d’aller exposer inutilement les français …

    En mars 2003, les américains prétendaient que l’Irak fabriquait des bombes nucléaires.
    Après leur invasion, ils n’ont rien trouvé …
    et un délégué du machin (onu) a été retrouvé suicidé …

    Mais macronibus est-il à la hauteur de sa tâche ?
    Même Nullande, le plus NUL de tous les Présidents,
    ose réapparaître, … pour se mettre sur les rangs … au cas où

    4 – Pourquoi le « moyen orient » est-il un perpétuel sujet de guerre …
    depuis que Israël a voulu récupérer le territoire de ses ancêtres,
    c’est à dire depuis 70 ans (depuis la fin de la 2ème guerre mondiale)

    5 – De plus, pourquoi ce terme dévalorisant de « moyen orient »,
    comme si on déniait aux peuples qui s’y trouvent … la liberté de disposer d’eux-mêmes,
    et de s’affirmer comme peuples ?

    Mare de ces gens qui veulent regrouper les peuples … malgré eux,
    comme le font les zétazunis … et les trotskystes qui pullulent dans les organismes internationaux …
    en vue d’installer partout
    un « nouvel ordre » (nouveau désordre) de .°.tyrannie philosophique mondiale.°. ! …

  10. Sancenay says:

    on peut espérer deux choses: 1 ) que Trump nous refait le coup de la Corée
    2) que le Président Macron roule des mécaniques parce qu’il a compris que cela ne se fera pas, du moins en l’état.
    Il ne m’a pas semblé si faraud que cela sur le sujet.Ni même très précis dans ces accusations (  » la responsabilité peut être attribuée la Syrie  » : une possibilité n’est jamais une certitude surtout dans le langage diplomatique.
    En attendant c’est en France que l’on entend tuer des innocents en masse si le « meurtre légal » ( aux termes de la funeste loi Léonetti ) devait avoir lieu.
    Donc la résistance et la défense de toute humanité c’est d’abord sur l’impérieux sauvetage de Vincent Lambert qu’elle doit se manifester.Ne jouons pas aux Dom Quichotte et menons chaque combats dans l’ordre.

  11. cadoudal says:

    les USA veulent donner des leçons de guerre chevaleresque , comme ils savent la faire:

    passage de villes moyennes , à la bombe atomique , à la bombe au phosphore : c’est Bien

    envoi d’ ypérite: Mal

    • Yseult says:

      Tout cela n’est que du cinéma parce que Vladimir et Bachar leur ont donné une bonne déculottée. Macron et Trump aimeraient bien se venger mais ils ont peur, alors ils réfléchissent comment faire une guerre sans rien risquer.

  12. De mieux en mieux. La télé russe invite les gens à acheter de l’eau et des masques à gaz…

    http://www.newsweek.com/russia-prepares-nuclear-war-us-instructing-citizens-buy-water-and-gas-masks-881823

  13. Gabrielle says:

    Je suis bien contente de retrouver votre site qui avait disparu de chez moi, et j’écris surtout pour Mr Trump
    Qu’on fait les Américains lors de la guerre du Vietnam , se croyant plus forts que les français ? iILS ONT BIEN Aspergé LE VIETNAM DE BOMBES au NAPALM . Est-ce que TRUMP connaît cette histoire honteuse ? champs infectés,, vietnamiens empoisonnés. Mr Macron n,’a-t-il pas lu leur histoire, pour venir fourer son nez chez Bachar ??? sANS PREUVES , SACHANT QUE LES FAMILLES DE DAESH les suivent partout et c’est comme en Algérie, les femmes et les enfants devant le FLN pour montrer du doitgt les Français si l’armée ripostait…. Dehors Monsieur le Drian pas mieux que Sarko et Juppé pour la LYBIE et rebelote pour les Américains pour Saddam Hussein Les français seraient-t-ils idiots lors des sondages ??i l’on n’avait pas Bachard, il y a longtemps que Daesh auraient envahi toutes les populations. Il n’y a pas de preuves de gaz car Daesh est fourni auss et n’a pas peur de sacrifier leurs civiles ,, et pendant ce temps, la Syrie reprend les villes aux mains de Daesh . On fait tant et si bien que la Russie, exaspérée par les agitations mensongères de la France qui n’a plus d’armée, envahira à son tour la France et pourquoi pas ?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com