vincent-lambert

Les conclusions du rapporteur public au Conseil d’Etat – maître Rémi Keller – dans l’affaire Vincent Lambert ont été publiées le 20 juin. Le Conseil d’Etat se prononcera le 24 juin à 16 h. Il est très remarquable que les conclusions s’articulent sur un triple mensonge :

1) « En interrompant le traitement le médecin ne tue pas : il se résout à se retirer lorsqu’il n’y a plus rien à faire »

Sauf que l’eau et l’alimentation ne sont pas un traitement, mais un besoin vital. N’importe qui, même en bonne santé, ne survit guère privé d’eau plus d’une semaine… Voyez le Sahara, et pensons au père Kolbe.

2) « Vincent Lambert est en état végétatif totalement inconscient. Il n’existe aucun espoir de récupération »

Sauf que ce n’était pas l’avis unanime des quatre neurologues chargés de l’examiner à la Salpetrière. L’état de conscience est toujours difficile à apprécier, et varie d’un jour à l’autre et même d’un observateur à l’autre. Et qu’enfin, Vincent Lambert n’est pas en fin de vie. Pensons à Schumacher.

3)  » Vincent Lambert lui-même avait exprimé le souhait de ne pas être maintenu en état de dépendance »

Sauf que il n’y a aucune preuve de cette affirmation, aucun écrit, aucun témoignage autre que les dires – quand même bien contestables – de son épouse… Voyez Jésus Christ.

Quelques perles mémorables émaillent ce rapport : «  le législateur a cherché à répondre de façon subtile et équilibrée » …la subtilité du Serpent n’en doutons pas. C’est une habitude pour les politiques, quand ils veulent chercher à nuire, de toujours parler de « réponse équilibrée » ! Ou encore :  » sur les onze personnes de la famille consultées, sept – dont son épouse – ont estimé que la poursuite du traitement n’était pas justifiée. » Depuis quand la vérité se met-elle aux voix ? : « Crucifie-le ! crucifie-le ! »

« Moi président » a déjà convoqué à l’Elysée le bon docteur Léonetti – celui qui confond la digitaline avec l’eau sucrée – pour préparer sa loi. Quant à Marisol Touraine elle s’est déjà rendue au cimetière pour présenter ses condoléances aux parents, en assistant de façon voyante la semaine dernière à l’Assemblée Générale de l’ADMD de Jean-Luc Roméro, ce grand bienfaiteur de l’humanité et des Pompes Funèbres réunies.

Docteur Luc Perrel

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

12 commentaires

  1. Gouyé says:

    Que d »âneries » Monsieur Perrel – triple ânerie
    La première – petite il est vrai : AG de l’ADMD « la semaine dernière » ?? Non Môsié pas d’AG la semaine dernière – la dernière a eu lien en septembre 2013 la prochaine en septembre 2014. Petite erreur mais elle prouve que vous parlez sans savoir.

    La deuxième : JL Romero milite pour la liberté, pour que chacun puisse décider de SA vie. Parce qu’il aime la vie il veut vivre libre, libre de ses choix, et Môsié, la fin de vie c’est encore notre vie.
    Visiblement vous ne semblez pas l’aimer, normal, vos écrits démontrent un intégrisme, une étroitesse d’esprit.
    Quels que soient vos choix ne les imposez pas aux autres. Pour qui vous prenez vous ? De quel droit – divin ? – exigez vous que VOS convictions soient imposées aux autre « pécheurs » ?.

    La troisième : pour qui vous prenez vous pour prétendre que la famille de Vincent Lambert, sa femmes, ses sœurs et frères, mentent ? Oui Vincent a eu le tord de ne pas mettre par écrit ses volontés, tant il avait confiance en sa famille. MAIS s’il les avait écrites vous auriez trouvé milles raisons pour les contester.

    Occupez vous de vous, n’imposez pas vos convictions aux autres, respectez ceux qui ne pensent pas comme vous. Militez pour que VOS convictions VOUS soient imposées.
    Ne vous croyez pas au-dessus des autres sous prétexte que vous avez le titre de « docteur ».

    Pour moi Dieu, si Dieu il y a, ce n’est pas le mec en blouse blanche qui au pieds de mon lit veut m’empêcher de rejoindre la lumière.

    Pour ceux qui ne le savent pas LE Dr PERREL a DEMISSIONNE DE LA PRESIDENCE et de L’ASSOCIATION LLV le 22 novembre 2013, pour des raisons personnelles ».

  2. cloclo54 says:

    Dr Luc Perrel, Docteur catholique, docteur CIVITAS…
    Bizarrement, je vais vous rejoindre tout de suite sur un point ! Incroyable non ? Je suis d’accord avec vous pour dire que la loi Léonetti est hypocrite parce que toute personne, sans même avoir le titre de médecin, sait que, quand on arrête d’alimenter et d’hydrater un être humain, il va mourir. C’est évident, ce n’est qu’une question de temps : suivant l’état du malade, ça pourra être 6 jours, 8 jours, 10 jours voire plus MAIS votre confrère J. Léonetti nous dit bien que l’intention, quand on arrête ces deux éléments, n’a pas pour première intention de faire mourir le malade. Quelle hypocrisie ! Bien sûr qu’on sait tous qu’il va mourir !
    Non, voyez-vous, moi, je suis pour mourir comme je l’aurai décidé moi, si ma déchéance devient trop difficile à vivre. hé oui, ça peut vous paraître bizarre, mais ce ne sont pas là que des paroles de bien-portants parce que, des malades, nous en avons très souvent qui s’adressent à nous pour qu’on les renseigne sur une aide à mourir dans un autre pays. C’est triste car c’est la double-peine, voire même triple peine quand on arrive en fin de vie et qu’on doit s’exiler loin de chez soi et souvent payer une somme non négligeable pour pouvoir arrêter de souffrir et pour mourir selon SES convictions.
    Je conçois très bien que, si vous étiez dans le cas de Vincent Lambert, vous voudriez qu’on vous maintienne en vie coûte que coûte pendant 10, 20, 30 ans et même plus si c’est votre choix, mais concédez-moi le droit de décider autrement pour moi. Je ne vous impose rien, essayez d’en faire autant vis-à-vis de moi parce que ça, ça s’appelle la tolérance et le respect de l’autre. Respecter le choix de l’autre, la différence de l’autre, c’est aussi faire preuve d’ouverture d’esprit et de compréhension. Ce sont des qualités qui, quand elles sont absentes, deviennent des énormes défauts pour ne pas dire des pêchés…
    Concernant les affirmations l’épouse de Vincent Lambert, que vous mettez en doute pour privilégier celles de ses parents, le problème est qu’en l’absence d’écrits, les interprétations iront dans un sens ou dans l’autre suivant le camp dans lequel on se place donc pas d’exploitation possible par l’un ou par l’autre des deux parties qui s’opposent.
    Vous inventez Dr Morel en parlant de l’AG de l’ADMD la semaine dernière ou alors vous êtes un bon voyant (?) parce que cette AG aura lieu le 13 septembre 2014 donc dans près de 3 mois. Quel talent divinatoire !
    Je sais que je ne vous convaincrai pas sur le fait qu’il faut que la France se dote d’une loi sur l’euthanasie semblable à celle qui est en vigueur en Belgique mais je sais aussi que vous n’empêcherez pas les mentalités d’évoluer. L’église a toujours eu un temps de retard sur la société mais elle a dû accepter les changements au fil du temps. Elle n’a pas eu le choix et il en sera de même pour la fin de vie que les Français veulent se réapproprier et ne plus la laisser aux mains des médecins ou aux mains des religieux.
    Laissez à chacun d’entre-nous son libre choix et laisser nous régler nos problèmes directement avec le Dieu que vous invoquez, qui existe pour certains mais qui n’existent pas pour d’autres. La vérité, personne ne la détient en cette matière mais chacun doit rester libre de soi sans avoir à supporter les idées et les entraves des autres.
    Merci d’y réfléchir !

  3. Dominique says:

    Ce sont des assassins qui veulent nous faire croire le contraire;religieusement,ils portent la marque de Satan du nouvel ordre mondial.
    De plus,on n’assassine pas seulement Vincent Lambert mais également ses vieux parents et on les assassine d’autant plus volontiers qu’ils suivent la FSSPX.

    • cloclo54 says:

      Rien que ça ? ça me fait seulement sourire… décidément, il n’y a rien d’autre à ajouter !

      • Dominique says:

        Si,que ces gens qui sont des assassins à défaut des hommes recevront leur châtiment de Dieu de qui on ne se moque pas impunément.
        TU NE TUERAS PAS.
        Médecins maudits qui ont trahi le serment d’Hippocrate et magistrats qui innocentent les coupables et condamnent les innocents, ne pavoisez-pas,tremblez!

        • cloclo54 says:

          Laissez Dieu régler ses comptes avec nous et occupez-vous plutôt de votre charité chrétienne qui est bien mise à mal dans votre entêtement à ne pas vouloir aider votre prochain quand il en a le plus besoin.

          • Dominique says:

            Tu ne tueras pas et on n’aide pas son prochain en l’assassinant mais on va en enfer comme les nazis,ce que sont tous ceux qui soutiennent cette mise à mort,le Diable est en eux.

    • champar says:

      @ Dominique
      Pour une fois je suis d’accord avec vous.
      Je ne savais pas que ses parents étaient FSSPX, cela me paraît cependant sans incidence dans la volonté de tuer Vincent Lambert.

      Les partisans de l’assassinat de Vincent Lambert auraient aussi voulu assassiner Michael Schumacher pendant sa longue période de coma s’ils l’avaient pu, pas de chance pour ces barbares leur proie s’est réveillée et leur a échappé.

      Je m’étonne de la hargne des personnes favorables à l’assassinat de Vincent Lambert, ils veulent sa mort un peu comme les sadiques qui assistaient à la mort par guillotine lorsqu’elle existait en vociférant contre les condamnés (je parie d’ailleurs que ces personnes diront la main sur le coeur qu’elles sont contre la peine de mort, ce serait risible si ce n’était pas dramatique).

      Quant à la femme de Vincent Lambert qui veut sa mort, j’ai déjà posé la question sans réponse : je souhaiterais savoir s’il elle a un intérêt financier attaché à la mort de son mari ?

      • Dominique says:

        Un intérêt financier ou un intérêt affectif,moi aussi je me suis posé la question et aussi sur l’acharnement du médecin.
        Puisque l’assassinat de Vincent Lambert n’est plus maintenant qu’une question de jours,il serait bon d’ouvrir une enquête.
        Et pas dans cinq ans ou 10 ans.

  4. Dominique says:

    Et nous voyons le clan des assassins s’exprimer complaisamment sur les télévisions d’état.

  5. Dominique says:

    Je discutais ce soir avec un médecin sur Vincent;il me disait:ils vont le laisser mourir de soif,c’est abominable,qu’au moins puisqu’ils sont dans le mal,qu’ils aient le courage de lui faire une piqure létale pour qu’il souffre le moins possible.
    Ce sont non seulement des assassins mais des tourmenteurs.
    Saluons ici le courage d’ALAIN ESCADA qui s’est opposé depuis le départ à cette ignominie.

  6. Pingback: Premier colloque des jeunes du SIEL (Souveraineté, Indépendance et Liberté)

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com