Il y a aujourd’hui 43 années, le dimanche 27 février 1977, trois prêtres français ont eu une idée de génie : occuper une église parisienne devenue célèbre: Saint-Nicolas-du-Chardonnet.

L’idée des abbés Louis Coache, Vincent Serralda et Mgr François Ducaud-Bourget était simple : mettre une annonce dans L’Aurore annonçant la célébration d’une Grand’ Messe Traditionnelle à la Mutualité dans le Ve arrondissement. Ce que les fidèles ne savaient pas en y venant, c’était qu’ils seraient dirigés directement vers l’église voisine, Saint-Nicolas-du-Chardonnet, se trouvant à seulement 10 mètres de là … C’est ainsi que s’est accompli un miracle. Non-seulement les fidèles ont occupé cette église mais ils l’ont gardée jusqu’à ce jour !

Cela fait donc 43 ans que la Paroisse Saint-Nicolas-du-Chardonnet a été rendue au Culte Catholique Traditionnel.

Rappelé à Dieu en 1984, Mgr François Ducaud-Bourget s’était donné comme successeur le célèbre Abbé Philippe Laguérie. C’est lui qui, durant 14 années comme Curé de Saint-Nicolas, fera de cette petite église une immense Paroisse et n’hésitera pas, avec son sourire désarmant, à aller défendre l’honneur de la Tradition et de Saint-Nicolas sur les plateaux de radio et de télévision.

Malgré toutes les décisions d’injustice qui les ont frappés, jamais les Traditionnalistes n’ont été expulsés et Saint-Nicolas-du-Chardonnet demeure, selon les propres mots de Mgr Lefebvre « Le phare de la Tradition dans le Monde ».

Saint-Nicolas est un emblème de résistance et de courage. Dans cette grande Cité parisienne, cette Paroisse est semblable au petit village gaulois d’Astérix qui « résiste encore et toujours à l’envahisseur romain »

Très bon et joyeux anniversaire à Saint-Nicolas-du-Chardonnet donc, et à tous ses paroissiens. Que Saint-Nicolas poursuive son bon combat pour l’unique Gloire du Bon Dieu et le salut des âmes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Deo gratias !

  2. A cause de certains “catholiques”j étais anti Cato ,mais grâce à st Nicolas du Chardonnet je me suis rapproché des bons catholiques ,,,.Que Dieu les bénisse .

  3. Rappel historique il y avait aussi parmi les prêtres qui entouraient Mgr Ducaud-Bourget les abbés Emmanuelli,Juan,Fellich, de Fommervault. Mgr Gillet, le père Simon et l’Abbé Duboscq qui n’étaient pas présents le 27/02 (si ma mémoires est bonne) les rejoignirent très vite. Ne les oublions pas. Et comment ne pas nommer le célèbre Frère Gilles qui fut le fidèle sacristain jusqu’à son décès en 1998 ?
    Précisons aussi que c’est à la Fraternité St Pie X que Mgr Ducaud-Bourget donna sa succession et non à un prêtre en particulier.
    On se rappelle la haine satanique du cardinal Marty contre la Tradition catholique. Le même Marty qui favorisait toutes les hérésies à Paris au nom du concile. Marty était déchainé, même enragé contre les prêtres fidèles à la Tradition. Il passa les 13 ans à Paris à détruire la foi catholique et à persécuter violemment les prêtres et catholiques fidèles.
    Cependant Marty avait oublié une seule chose : il aurait un jour des comptes à rendre à Dieu. Ce jour arriva en 1994 : sa voiture fut écrasée par un train. Sa mort a été fulgurante. Lui qui n’avait jamais émis le moindre repentir pour tout le mal qu’il avait accompli durant son épiscopat comparaissait devant Dieu sans avoir eu le temps de se repentir de tous ses crimes et a eu le jugement éternel qu’il méritait.

    • Fauchille says:

      Concernant son repentir, vous n’en savez rien ! Même si son action à Paris fut un vrai désastre, qui vous autorise à juger de son éternité ? Dieu, le Xt ? Sûrement pas ? Que sa mort fut brutale, certes , mais cela ne plaide en rien pour sa damnation.
      Je vous trouble prétentieux à vous mettre à la place du Xt Juge équitable Miséricordieux. Vous feriez mieux , vous ,de l”aimeŕ en priant pour que le Xt lui fasse le don de son Pardon, pour les actes commis contre ses frères, dont il avait la charge pastorale. Souvent, ns faisons de l’anthropomorphisme et attribuons à Dieu des intentions qui ns sont propres. Je ne vois pas en quoi une 2cv écrasée par un ter est un signe du courroux divin. Combien de truands sont morts tranquillement ds leur lit douillet, et des saints tragiquement ! ?
      Laissons au Xt Seigneur le soin de juger son âme et sa vie. Autre chose est de contester et de rechercher la vérité à la lumière des sts Évangiles.

      • Le cardinal Marty arrivé en mai 68 à Paris (tout un programme !!!) manifesta toute sa sympathie aux gauchistes. En 71 il fut plein d’amour et de compassion pour les casseurs gauchistes du Sacré Cœur.Il appliqua avec violence les réformes de Vatican II, persécuta férocement avec des méthodes staliniennes les prêtres et fidèles de la Tradition.Sous son règne les progressistes destructeurs de la Foi étaient tout puissants. Son adjoint Mgr Pézeril était l’ami des franc-maçons. Cardinal marxisant il éprouvait une haine profonde contre Mgr Lefebvre et osa qualifier le séminaire d’Econe de « séminaire sauvage ».Tout son épiscopat fut inspiré par Satan. C’était l’époque ou le cardinal Etchegaray (futur organisateur de la cérémonie d’Assise) disait qu’il n’y avait pas assez de mosquées en France !!! Ce ne sont que des fait historiques et je ne l’ai pas entendu émettre le moindre regret pour tout le mal qu’il a fait.
        Certes le successeur de Marty, Lustiger ne valait pas plus cher que lui mais c’est une autre histoire.

  4. Retrouvez l’histoire de cette résistance religieuse racontée en détails et en couleurs !
    Un très bel album “Saint Nicolas du Chardonnet, l’expérience de la Tradition”, préfacé par Monsieur l’abbé P.M. Laurençon.
    En diffusion sur Livres en Famille : https://www.livresenfamille.fr/histoire-de-l-eglise/1045-collectif-l-experience-de-la-tradition-l-experience-de-la-tradition.html?aff=NTo2