Capture

“L’Amérique a créé tellement de crises, depuis la Libye jusqu’au Pakistan…”

Voici deux entretiens avec Alexeï Pouchkov, président de la Commission des Affaires étrangères de la Douma Russe, enregistrées lors de son dernier passage à Paris. En français.

Sur Europe 1 par J.P. Elkabach – Durée: 10 minutes – Le 16 avril 2015 :

Ukraine: “Kiev ne respecte pas les accords de Minsk”

Sur France 24 – Durée: 11 minutes – Le 15 avril 2015 :

En dépit des accords signés à Minsk, les violences continuent dans la partie orientale de l’Ukraine. En Europe de l’Est, les pays suivent avec inquiétude l’évolution de la crise ukrainienne, en augmentant leurs budgets de défense et en organisant, sous l’égide de l’OTAN, des entraînements militaires de grande ampleur. Alexeï Pouchkov, président de la commission des Affaires étrangères de la Douma russe, est notre invité.

Alexeï Pouchkov, le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma russe, balaie les inquiétudes des pays de l’ancien bloc soviétique. Dans un entretien accordé à France 24, il dénonce les visées expansionnistes de l’OTAN et accuse cette organisation d’être à l’origine de la crise actuelle. “L’OTAN est venue, à partir de l’Allemagne, jusqu’à la frontière russe”, rappelle-t-il. “C’est l’OTAN qui s’est élargie dans la direction de la Russie et voilà pourquoi nous considérons que c’est un danger pour nous”.

Alexeï Pouchkov assure que la Russie n’a pas d’intention belliqueuse. Il estime que les renseignements de l’OTAN qui ne vont pas dans ce sens seraient des “manipulations” américaines. “Je pense qu’il y a un grand élément de manipulation car les Américains ont besoin de conserver cette unité de l’Occident vis-à-vis de la Russie pour continuer leur politique d’isolation de la Russie”, dénonce-t-il.

Il regrette le pourrissement de la situation ukrainienne et jette le blâme principalement sur le président ukrainien Petro Porochenko. “Le problème”, déplore-t-il, “c’est que les accords de Minsk, aujourd’hui, ne sont pas totalement observés”. “Je pense que la responsabilité de Kiev est plus importante” que celles des autres parties, ajoute-t-il. (Source France 24)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :