saints-innocents-5a6844La fête des saints Innocents remonte au Ve siècle environ.
Le massacre de ces enfants manifeste à sa manière la royauté de Jésus. C’est parce qu’Hérode croit à la parole des Mages et à celle des Princes des Prêtres, par lui consultés, qu’il voit un rival dans l’enfant de Bethléem et poursuit jalousement ce « Roi des Juifs qui vient de naître ». Mais, comme le chante l’Église: « Barbare Hérode, que crains-tu de la venue du Christ ? Il ne ravit pas les sceptres mortels, lui qui donne les royaumes célestes ».
Ces enfants massacrés ont été reconnus comme martyres, car la Tradition nous dit qu’ils eurent la grâce de connaitre la raison de leur mort, à savoir mourir pour Jésus.
C’est la gloire de ce Dieu-Roi que les Innocents confessent par leur mort, et la louange qu’ils rendent à Dieu est un sujet de confusion pour les ennemis de Jésus, car, loin d’atteindre leur but, ils n’ont fait que réaliser les prophéties, qui annonçaient que le Fils de l’Homme reviendrait d’Egypte et que l’on entendrait à Bethléem les lamentations des mères pleurant leurs enfants.
Pour peindre sous des couleurs plus vives leur désolation, Jérémie évoquait Rachel, mère de Benjamin, pleurant la perte de ses descendants. Comme une mère compatissante, l’Église revêt ses prêtres d’ornements de deuil et supprime le chant du Gloria et de l’Alléluia.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :