Djihadistes clandestins

Suite à l’appel lancé lundi par Bernard Cazeneuve, environ 600 maires sont annoncés ce samedi matin à la Maison de la Chimie. Leur point commun : ils sont tous prêts à accueillir des immigrés dans leur commune.

La Maison de la Chimie à Paris devrait accueillir au total près de mille personnes en comptant les représentants de l’État, dont les préfets ainsi que les associations, dont quatorze d’entre elles réunissant des élus.

«Si la région Ile-de-France sera très représentée, il semble que la part sud-est du territoire soit encore un peu en retrait», fait remarquer un conseiller du Ministère de l’Intérieur.

Parmi ces élus, des socialistes, des communistes, des républicains, tout sauf le FN.

L’État attend surtout des élus «des bâtiments pour créer des lieux d’hébergement de demandeurs d’asiles, pendant l’instruction de leur demande», ainsi que des «logements pérennes, venant du parc social et du foncier disponible, pour ceux ayant acquis le statut de réfugié après instruction du dossier».

L’association des maires de France devrait quant à elle rappeler une nouvelle fois, comme l’a d’ailleurs souligné Bernard Cazeneuve, que «la politique de l’asile, et plus largement de l’immigration, relève des compétences régaliennes de l’État qui doit en assumer la responsabilité financière». 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La nouvelle revue Civitas

La revue 84 disponible en prévente, votre revue trimestrielle de Civitas sur l’insupportable police de la pensée.

Cliquez ICI pour en savoir plus