calais

Des militants, français et britanniques, anarchistes et d’extrême-gauche ont été repérés à faire de la manipulation de migrants pour organiser des tentatives d’intrusions massives dans le tunnel sous la Manche et provoquer des affrontements violents avec les forces de sécurité.

Selon Gilles Debove, du syndicat de police Unité SGP Police-FO, certains de ces anarchistes ou militants d’extrême-gauche appartiennent au groupe No Borders.
Il a déclaré au journal britannique Telegraph que ces anarcho-communistes cherchent à manipuler les migrants au nom de leur combat pour imposer un pays sans frontières et sans police.

“Parmi ces militants, il y a quelques Britanniques”, a-t-il ajouté. “Pour l’instant, ils ont été autorisés à agir en toute impunité. Il est temps qu’il y ait un retour à l’état de droit: ils doivent être identifiés et arrêtés.”

“Ils cherchent aussi à attiser la haine des migrants contre la police”, a-t-il averti.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :