Pari réussi pour les Bonnets Rouges ce samedi 30 novembre ! Ils étaient environ 30.000 à Carhaix, cet après-midi sur le site des Vieilles Charrues. Soit autant qu’à Quimper pour leur première manifestation.

Toujours aussi nombreux et déterminés et toujours plus aptes à mobiliser que les syndicats politiques, les Bonnets Rouges restent une force impressionnante unissant des catégories de mécontents extrêmement variées. Tout cela sous l’observation attentive de plusieurs centaines de gendarmes.

Des centaines de camions et de tracteurs étaient de la partie, faisant un vacarme de klaxons extraordinaire, et partout le drapeau breton ! Sur une estrade, des dizaines de sonneurs enchaînaient dès 13h les musiques traditionnelles bretonnes, témoignage d’un mouvement bel et bien enraciné. Gilles Servat, chanteur et poète breton engagé de longue date en faveur de l’identité bretonne et auteur de «La Blanche Hermine», hymne officieux de la Bretagne qui avait galvanisé la foule à Quimper, est monté sur l’estrade pour entonner son chant. Les Frères Morvan, chanteurs bien connus des fêtes traditionnelles bretonnes -fest-noz-, étaient également présents «en solidarité avec le monde du travail».

Thierry Merret, président de la FDSEA du Finistère, a demandé publiquement à Jean-Marc Ayrault d’écouter cette foule « toutes corporations confondues ».

Le collectif « Vivre, décider et travailler en Bretagne » s’étend des ouvriers aux patrons, au grand dam des syndicats et de Mélenchon qui ne jurent que par la guerre des classes et voient d’un mauvais œil cette colère populaire leur échapper. Des affiches « Non a l’écotaxe » se voyaient partout mais les raisons de la colère sont multiples et ne s’arrêtent pas là. Qui les entendra ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :