Ce texte qui circule sur les réseaux sociaux mérite amplement diffusion.

Sortez de vos zones de confort, durant des années, vous avez attendu, prié, espéré, sans plus y croire, qu’un jour les Français se réveilleraient et maintenant que cela arrive providentiellement vous resteriez des Gilets de salon ?

La France bouge, elle voit rouge.. et jaune, et vous resteriez immobiles avec vos chimères ?

Certes ces Français ne sont pas exactement comme nous voudrions, ils ne sont pas organisés, ils multiplient les fautes d’orthographe, ils ont des revendications parfois déplaisantes, ils font parfois tâche, ils sont en retard de 220 ans mais ils sont bouleversants d’humanité et c’est le peuple auquel j’appartiens.

Certes cette révolte n’est pas conduite par un prince de France, chevauchant sur la route de Reims ni par un glorieux général prêt à remettre de l’ordre, certes cette révolte est comme un brouillon de révolution mais c’est la révolte de la souveraineté et c’est la révolte du peuple auquel j’appartiens.

Certes cette révolte est incertaine comme les tirs des flics voyous, mais ce sont des Français innocents qui se font mutiler. C’est le peuple auquel j’appartiens qui se fait frapper, humilier, massacrer sur cette terre qui est la notre et pour laquelle nos ancêtres ont versé sueur et sang.
Certes ils ne sont pas encore royalistes et plus vraiment fidèles de la Messe, ils ne sont pas tous blancs ni descendants d’un sang glorieux versé lors des croisades, , ils sont trop à gauche ou trop à droite, pas assez ceci et pas du tout cela, ils sont ce qu’ils sont mais c’est le pays réel, le peuple de France et c’est mon peuple !

Certes ils sont beaufs mais j’y ai rencontré des âmes magnifiques, une noblesse qui vaut tous les quartiers, j’y ai vécu une fraternité à faire pâlir tous les frontons des mairies, parmi ce peuple français j’ai expérimenté une communion nationale et une charité qui pourrait édifier nombre de bigots.

Certes ces Gilets Jaunes ne sont pas comme nous avions rêvé mais ils sont là France telle qu’elle est, telle qu’elle a pu survivre à 200 ans de République, de matraquage des merdias et d’endoctrinement des profs gauchistes. Ils sont abîmés, et déformés mais c’est un miracle qu’ils soient encore là, vivants, debouts et combatifs.

C’est peut-être la dernière chance de ne pas être remplacé, enchaîné, suicidé…

Vous attendez quoi de plus pour venir les aider, les former, les évangéliser ?

Il faut attendre quoi pour que vous sortiez au milieu de ce peuple qui se bat pour la France ? En restant chez vous samedi ne dites plus que vous voulez renverser ce Système, ne dites plus que vous êtes Français, ne dites plus que vous voulez que la France redevienne française et chrétienne.

Les belles idées ne valent qu’incarnées dans le Réel. « Les paroles sont femelles et les actes sont mâles « .

Le Ciel s’ouvre ici et maintenant !

Arnaud Duroyaume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs
10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :