A Lampedusa, chaque jour qui passe démontre à quel point le roman « Le Camp des Saints » de Jean Raspail était prophétique.

Des marées d’immigrés arrivent jour après jour entassés sur des embarcations à l’état d’épaves. Des photos nous en avertissent depuis des années déjà, sans que cela n’entraîne de véritable prise de conscience.

Alors le rythme s’accélère. Les bateaux se font plus nombreux. Et l’immigration incontrôlée prend une dimension massive qui submerge les côtes italiennes, portes d’entrée vers le vieux continent erronément considéré comme un Eldorado capable d’accueillir et d’enrichir la planète entière.

immigration-massive-mpi

Entre le 18 octobre 2013 et le 10 avril 2014, ils ont été plus de 18.500 migrants à entrer de la sorte en Italie. Ce n’est rien à côté de ce qui se passe ces jours-ci.

Plus de 850 migrants samedi et dimanche derniers. Encore 200 lundi matin. La semaine dernière, en quatre jours à peine, 6.000 réfugiés, entassés à bord d’une quarantaine de bateaux, ont mis pied sur sol italien.

Quel chef d’Etat s’en inquiète ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :