Espagne – Par décision du président du Conseil (élu du parti d’extrême gauche Podemos), la parade des Rois Mages du quartier madrilène de Vallecas sera remplacée par un défilé de “reines mages” organisé par le lobby LGTBQI.

Les trois “reines” choisies par le lobby LGBTQI sont une drag queen, une danseuse de cabaret et une fille issue du milieu “hip hop”.

Un char plein de couleurs, de paillettes, décoré avec le drapeau arc en ciel du lobby homosexuel, sur lequel seront juchées les trois “reines” en question, voilà le programme qu’a prévu l’extrême gauche au pouvoir.

La provocation antichrétienne est évidente. La célébration traditionnelle des Rois Mages venant rendre hommage à l’Enfant-Jésus fera place à un défilé façon gay pride.

Pour compléter, la provocation blasphématoire, la Sainte Famille sera remplacée par « une famille diversifiée de deux mamans, qui sont en couple, avec leurs jumeaux et les enfants d’une école de danse, entre autres ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :