Hier soir vers 21h, la présentatrice d’I-Télé Léa Salamé était toute fière d’annoncer le scoop de la chaîne avec les premières réactions de Patrick Buisson. S’en suit une séquence de 2mn où l’on voit le journaliste suivre Patrick Buisson, qu’il a réussi à débusquer aux Sables d’Olonne, dans des ruelles sombres le harcelant de questions. Ce dernier n’a aucune envie de répondre mais qu’importe, le journaliste insiste au point quand on vient à se demander s’il ne tient pas à créer une altercation pour provoquer un dérapage.D’ailleurs le journaliste reste campé devant la maison puisqu’on revoit une autre séquence quand Patrick Buisson part en voiture et là encore il insiste. Cette séquence de 2mn est passée rien que trois fois sur la chaîne en l’espace de 20mn.

Michel Darmon estime que Patrick Buisson a un devoir de répondre, c’est son droit et c’est logique mais l’immédiat n’est pas tant de savoir pourquoi l’ancien conseiller du Président a effectué ces enregistrements que comment ces enregistrements sont arrivés à la presse s’ils faisaient bien l’objet d’une instruction judiciaire. Cela ne fait aucun doute que Patrick Buisson s’exprimera un jour dans la presse mais il n’est pas obligé de le faire quand I-Télé le veut sous prétexte que la chaîne veut son scoop de la semaine.

Myriam Encoua, chef du service politique à I-Télé et…Canal+, a tenu à apaiser l’indignation qu’a suscité cette séquence, en refusant le terme de traque. Ses méthodes d’une chaîne de télé, qui se veut sérieuse, n’en restent pas moins choquantes. Elles sont le parfait exemple du broiement dont est capable le système médiatique sur un personnage parce qu’il est trop fier d’abattre quelqu’un qu’il déteste.

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :