MelindaGates_UKFamilyPlanningSummit-MPI

Melinda Ann French a épousé en 1994 Bill Gates, le fondateur et PDG de Microsoft. Le couple est aujourd’hui à la tête de la plus importante fortune américaine estimée à 72 milliards de dollars selon le magazine « Forbes ».

Depuis quelques années, Melinda Gates s’occupe beaucoup de « philanthropie » par le biais de la Fondation Bill & Melinda Gates dont le montant du capital s’élevait à 37 milliards de dollars en 2012. Philanthropie, vraiment ? Celle qui est considérée par « Forbes » comme la troisième femme la plus puissante au monde a une interprétation particulière de ce mot. Avec cette Fondation Gates, elle œuvre ainsi à promouvoir la contraception en Afrique. Notamment au Sénégal dont elle a fait l’un de ses pays pilotes pour le planning familial. En 2015, le taux de contraception devrait avoir plus que doublé à la suite de la « philanthropie » de Mme Gates.

La Fondation Bill & Melinda Gates a également lancé un concours pour inciter les laboratoires internationaux à créer « des préservatifs qui donnent plus de plaisir ». Pour Melinda Gates, il s’agit de « montrer que nous prenons le planning familial très au sérieux puisque nous y investissons beaucoup d’argent ».

Les Gates mettent aussi la main à la poche pour financer le lobby homosexuel et soutenir les campagnes en faveur de la dénaturation du mariage.

Mais il n’y a pas que la régulation des naissances et la cause homosexuelle qui intéressent Mme Gates. Il faut aussi selon elle accentuer la mondialisation en cours. Elle soutient par exemple M-Pesa, un moyen de payement par téléphone mobile lancé par Vodafone avec Safaricom au Kenya. Et la milliardaire de se féliciter que 86% des foyers kenyans ont déjà au moins un compte M-Pesa, même ceux qui vivent avec… moins de 2 dollars par jour !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :