Nous avons souligné dans un article récent que la consommation du cannabis chez les jeunes est associée à un plus fort risque de dépression et de suicide. Fumer régulièrement du cannabis quand on est adolescent, puis prolonger sa consommation sur plusieurs années peut altérer durablement les circuits cérébraux et favoriser un déclin cognitif : troubles de la mémoire, de l’attention, de la concentration. De fait chez les jeunes fumeurs, le cerveau ne se développe pas correctement. Le professeur Debré, pour une fois bien inspiré, déclarait dans une interview récente que les jeunes fumant du cannabis finissaient par avoir définitivement un quotient intellectuel diminué de 7 points sur un total de 100 ; ce qui est considérable.

Voilà ce que confirme et met en lumière une nouvelle étude menée par des chercheurs américains et publiée dans le Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry (JAACAP). Cet article est de juillet, Vol. 58, Issue 7, p. 702-711.

Selon les auteurs, fumer beaucoup de joints quand on est encore adolescent peut effectivement affecter de manière durable le contrôle cognitif, c’est-à-dire l’ensemble des processus par lesquels l’esprit gouverne, régule et guide les comportements, les impulsions et la prise de décision basée sur des objectifs. Ils ont aussi constaté que ces altérations sont d’autant plus importantes et persistantes que les fumeurs ont commencé à consommer tôt du cannabis, alors que leur cerveau était encore en développement.

Par ailleurs contrairement à ce que nous racontent les médias complices ou mal renseignés, les pays comme le Canada et l’Uruguay n’ont légalisé l’usage du cannabis récréatif que pour essayer d’en contrôler et limiter les effets toxiques. Ainsi, les mises en garde se multiplient. Nous n’avons pas le droit de dire que nous ne savions pas. Mme Buzyn ayant dans la poche un diplôme de médecin devrait le savoir ; sinon elle devrait en faire des confettis.

Alors pourquoi Macron qui avait tenu bon sur le sujet, cèderait-il brutalement aux sollicitations des fumeurs dont le nombre est estimé à 700.000 en France ? C’est comme pour la PMA-GPA : il veut à tout prix se refaire un électorat. Plus la population sera abrutie, plus elle sera facile à manipuler.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

25 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :