immigrés en marche

Il est bien évident que cette immigration massive va coûter cher à l’Etat et aux contribuables. Le ministère du Logement a présenté ce mercredi son projet de budget pour 2016 et a annoncé devoir économiser 225 millions d’euros sur les aides personnalisées au logement (APL).

Ces mesures d’économies sur les aides au logement des Français les plus démunis s’expliquent notamment par les 120 millions d’euros pris sur le budget pour renforcer les capacités d’accueil des réfugiés.

Sylvia Pinel, ministre du Logement, confirme ainsi que le gouvernement français s’est engagé dans une politique migratoire irresponsable qui se fait au détriment des Français.

Les APL, octroyées sous conditions de ressources, seront rabotées de 225 millions en 2016 et de 314 millions en 2017.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :