On en sait un peu plus sur les violences qui se sont abattues sur Stuttgart le week-end dernier, dans la nuit du 20 au 21 juin.

C’est au cri d’”Allal Akbar” que certains casseurs ont pillé et saccagé la ville, l’information ayant par ailleurs été confirmée par les témoignages recueillis par le journal Bild.

Le chef adjoint de la police de Stuttgart, Thomas Berger, a déclaré que les émeutes avaient commencé après l’arrestation d’un adolescent allemand soupçonné de délits liés à la drogue.

« 200 à 300 personnes ont immédiatement commencé à attaquer la police, et la foule d’émeutiers est progressivement passée à 500 personnes. Les émeutiers ont attaqué la police et jeté des bouteilles sur les ambulanciers paramédicaux qui sont arrivés. Pendant 30 ans de service de police, je n’ai jamais vu une telle violence et il y a eu n’a jamais été des scènes aussi dures à Stuttgart. »

Dix-neuf policiers ont été blessés au cours de ces violences urbaines qui ont laissé le centre-ville comme un « champ de bataille ». Leur nombre devrait encore augmenter, car apparemment, tous les policiers n’ont pas encore signalé leurs blessures. Le département de police de Stuttgart a déclaré que quarante magasins avaient été pillés et douze voitures de police au total.

La police de Stuttgart a déclaré que sur les 24 émeutiers arrêtés samedi soir, 12 étaient des ressortissants étrangers et trois autres étaient des citoyens allemands d’origine musulmane.

Le haut responsable de la police allemande, Hans Jürgen Kirstein, a souligné également que « les jeunes issus de l’immigration étaient au premier plan ». Ces jeunes qui arrivés clandestinement en Europe lors de l’invasion migratoire de l’Europe en cours et que l’ange noir d’Allemagne, la chancelière Merkel a accueilli allègrement ces dernières années…

 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Les amis Fritz vont enfin comprendre – après pourtant bien des indices – ce que signifie “Djihad”.

    Pourtant depuis Mohammad Hadj Amine al Husseini, ils auraient dû se souvenir…

  2. MDR ,,,BFPLG ,,,kroutchef l a bien dit “”tu te fais avoir une fois je te plains ,,deux fois c est bien fait ,,,trois fois c est pas assez ,,,alors mille fois MDR ,,,BFPLG,,,enfin des nouvelles sympas ,,welcome refugies les bobos ,,,MDR ,,,

  3. Pierre Gouverneur says:

    Nos dirigeants ne peuvent ignorer que toutes ces émeutes s’inscrivent dans le but de nous soumettre. Il est urgent d’en changer et de les remplacer par des élus soucieux de protéger notre lliberté, noutre identité, notre souveraineté, notre devenir, en chassant ces barbares au service des conquérants mus par des idéologies totalitaires rétrogrades.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.