paris-graffiti-MPIAnne Hidalgo, qui rêve de succéder à Bertrand Delanoë à la Mairie de Paris, multiplie les promesses de campagne.

Si elle est élue, elle envisage de nommer un maire adjoint chargé de la vie nocturne à Paris ! « Avis aux amateurs, c’est un travail un peu particulier », lance-t-elle. La candidate socialiste souhaite un plan local d’urbanisme qui « soit utilisé pour délimiter les quartiers dédiés à la nuit ».

Celle qui se verrait patronne de Paris voudrait y laisser s’exprimer une sorte d’anarchie. Et d’ajouter : « C’est l’engagement que je prends devant vous : laisser cet esprit pirate se déployer dans la ville. J’aime ce mot : pirate. Soyons pirates ! » Pas certain que les Parisiens rêvent tant que cela d’être des victimes de piraterie plus encore que ce n’est déjà le cas aujourd’hui. Et quand Anne Hidalgo s’émerveille du « street art », elle oublie que la grande majorité des Français en ont déjà largement ras-le-bol des graffitis qui souillent le paysage et que seuls des bobos déracinés veulent ériger en art de rue.

Hidalgo, maire de Paris ? Rappeurs, taggeurs, techno-fêtards, tapineuses, pirates et détrousseurs rêvent déjà des futures nuits parisiennes…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :