“Les complots pour faire la guerre à l’Islam continuent. L’annonce de la part des romains (d’Italie) d’une occupation de la capitale Tripoli, pour qu’elle soit gouvernée par un général italien, n’est pas différent du gouvernement de Brener en Irak. Ceci est une croisade contre l’Islam, la victime aujourd’hui est la Libye, contre laquelle sont organisés des complots par des gouvernements arabes et romains, plans pour une domination étrangère qui portera au saccage des ressources nationales, à l’humiliation des personnes, à la violation des lieux saints. Les italiens ont occupé notre capitale, abandonnez donc vos divergences, serrez les rangs, unissez vos positions. Les occupants italiens doivent être chassés. Vous, envahisseurs romains, les neveux de Graziani (le général italien lors de la guerre en Libye à l’époque fasciste, ndr) : verrez des choses jamais vues, vous vous mordrez les doigts, vous vous repentirez d’être entrés sur la terre d’Omar al Mukhtar (le héros de la résistance libyenne, ndr). Et vous sortirez d’ici petits et humiliés, comme  en Irak, avec la permission de Dieu.”

Ainsi s’exprime dans une récente vidéo le cheik Yusuf al-Anabi, chef du conseil de la Choura d’Al Qaida au Magreb (Aqmi) qui s’adresse “à toute la nation islamique et en particulier au peuple libyenal_qaida.” Al-Anabi est considéré un des leaders les plus influents d’Aqmi, branche nord-africaine d’Al Qaida. “Nous ne sommes pas un peuple qui se rend, vous devrez passer sur nos cadavres. Ou nous gagnons ou nous mourrons.” a-t-il ajouté dans cette déclaration intitulée “L’Italie romaine a occupé la Libye.” Si la véracité de cette vidéo ne peut être certifiée, elle est cependant prise au sérieux par le gouvernement italien.

Ces graves menaces arrivent à point nommé : dans quelques semaines, une force multinationale, envoyée par l’ONU et avec à sa tête normalement le général italien Paola Serra, devrait effectuer des actions militaires en Libye contre des objectifs sensibles djihadistes. Ce déploiement armé ne pourra cependant se faire qu’après la constitution d’un nouveau gouvernement libyen d’unité nationale prévu pour dimanche 17 janvier sous la surveillance de l’ONU et qui devra donner son autorisation à cette force internationale. Cette vidéo ne peut qu’alimenter les nombreuses tensions existantes avant et la création de ce gouvernement et cette intervention militaire. Abu Yusuf al-Anabi tonnant contre ce futur nouveau gouvernement “pour avoir vendu son propre credo religieux aux intérêts étrangers”.

Ce n’est pas la première fois que la péninsule connaît de telles menaces par vidéos interposées. Le risque terroriste y est élevé : faisant face à la Libye qui est distante de seulement 300 kms, l’Italie, qui colonisa à l’époque romaine et plus proche de nous sous le régime fasciste cette vaste langue de terre nord-africaine, reste avant tout, dans l’esprit des musulmans, et le mot revient souvent dans cette vidéo, le pays des romains, non des héros antiques, mais de l’Église catholique.

Ce qui explique cette volonté furieuse tant d’Al Qaida que de l’État islamique de détruire et de  soumettre l’Italie et la ville de Rome, symboles –  encore  pour combien de temps ? – d’un catholicisme qu’elles sont en train toutes deux malheureusement d’apostasier !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :