Archives – Le 1er avril 1934, une foule immense est réunie pour la canonisation de Don Bosco. La Chrétienté est rayonnante. Le sacré est respecté.

Quel fossé entre ces belles images et le cirque actuel qui prévaut à Rome…

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,

4 commentaires

  1. Soupape says:

    Voilà enfin un reportage agréable à voir, même s’il est ancien.
    Comme on peut le voir, le Pape portait alors … la tiare pontificale …

    Don Bosco était une rareté.

    Il avait écrit sur l’Apocalypse des pages exceptionnelles,
    que le Pape d’alors lui avait demandé de conserver.

    Quelqu’un peut-il me les indiquer ?

    Une fois, il fut visé par un .°.garibaldiste.°. , qui s’écria :
    “Cette fois, curé, je te tiens !”

    Le garibaldiste tira. Mais sans aucun effet !

    Et je crois bien que le garibaldiste … s’en vint, tout penaud,
    se confesser à Don Bosco, … et se convertir …

    tandis que, les 3 “fromassons” (comme on disait en France à l’époque)
    qui “traitaient” l’assassin,
    s’étouffèrent, et prirent une attaque d’apoplexie.

    • MA Guillermont says:

      Don Bosco surnommé par les ennemis du Pape le ” Garibaldi “du Vatican fut canonisé le jour de Pâques … le Pape bénit les fidèles … en ce dernier jour du mois du Sacré-Coeur , il est bon d’user de la bénédiction papale de Pie XI .
      Quelle fierté immense !

  2. Xavier S. says:

    En son 19e siècle, Don Bosco a été un pionnier par son idée selon laquelle, la sainteté est possible dès la pré-adolescence. Inspirée de saint François de Sales, sa pastorale consistait à attirer les jeunes à la confession et à la messe en les convainquant que vivre en état de grâce, éviter le péché mortel même héroïquement jusqu’à la mort, et pratiquer les vertus chrétiennes, le tout dans la perspective du Ciel pour sois et pour le prochain, apporte sérénité et joie spirituelle, même dans les peines et les souffrances de la vie terrestre. La dévotion à Marie-Auxiliatrice occupe en cela une place très importante.
    Mais Don Bosco avait aussi dissuadé Dominique Savio (13 ans et futur saint) de croire que pour devenir saint dans le milieu scolaire, il faut mener une vie retirée, triste, et pratiquer de grandes mortifications, même dangereuses pour la santé. La recherche de la perfection dans l’accomplissement du devoir d’état et des tâches quotidiennes, l’offrande à Dieu des maladies et des souffrances, l’obéissance, supporter sans révolte les contradictions de la vie, supporter avec le sourire le mauvais caractère de certaines personnes et être aimable avec elles,… étaient les bonnes mortifications que Don Bosco lui conseilla.
    Malheureusement, la congrégation des Salésiens de Don Bosco s’est complètement convertie au progressisme et au modernisme à la suite du concile Vatican II, et a perdu de ce fait le trésor spirituel catholique reçu par l’intermédiaire de son saint fondateur. Vatican II a été l’éteignoir de son message lumineux de sainteté auprès des jeunes. La devise de Don Bosco était ”Seigneur, donnez-moi des âme, quant au reste, reprenez-le !” (Seul le salut des âmes de ses protégés comptait pour lui).
    Après le concile Vatican II, puisque beaucoup de modernistes ne croient plus en l’existence de l’âme et des fins dernières, le salut des âmes des jeunes n’est plus la raison d’être de l’oeuvre.
    Aujourd’hui, si saint Jean Bosco revenait sur terre, il ne reconnaîtrait absolument pas l’institution qu’il a fondée au milieu du 19e siècle et qui porte encore son nom. C’est devenu un cadavre spirituel.
    Le jeune Bergoglio, futur pape François, a fréquenté le collège des salésiens de Buenos Aires, pour accomplir ses études secondaires.
    C’est pourquoi, il peut bénéficier comme tous les membres et anciens élèves de Don Bosco, de grâces spéciales quand on invoque Marie-Auxiliatrice et saint Jean Bosco.
    Demander que Bergoglio renonce à Vatican II et qu’il se convertisse à la sainte Tradition serait une très bonne chose.

    • MA Guillermont says:

      Xavier S si vous pensez vraiment ce que vous écrivez sur Jorge-Maria Bergoglio alors vous manquez gravement de discernement …
      St Paul l’explique …