attaque dans train suisse

Suisse – Samedi, un individu de 27 ans a agressé les passagers d’un train s’approchant de la gare de Salez, non loin des frontières de la Suisse avec l’Autriche et le Liechtenstein. L’agresseur a aspergé d’un liquide inflammable un wagon et ses passagers, puis a mis le feu et a commencé à poignarder les passagers.

L’agresseur et l’une de ses victimes, une femme âgée de 34 ans, sont décédés des suites de leurs brûlures. Cinq autres passagers sont blessés à des degrés divers, dont une fillette de six ans que l’homme a poignardé.

Et figurez-vous que la police suisse n’a pas la moindre idée du mobile de cette attaque mais exclut d’emblée, a priori, la piste terroriste. Surprenant, non ? Tout cela pour nous resservir une histoire de “déséquilibré” ?  

La police, qui a récupéré des images vidéo de l’attaque, affirme que celles-ci permettent de confirmer que le jeune homme a agi seul. On le voit, armé d’un couteau, verser le liquide inflammable et y mettre feu, selon la police.

Les victimes sont deux hommes de 17 et 50 ans, trois femmes de 17, 34 et 43 ans, et une petite fille de 6 ans.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :