Attentat islmique au Texas

Dimanche 3 mai se tenait un concours de caricatures de Mahomet au Texas, en présence du célèbre nationaliste hollandais, Geert Wilders au Curtis Culwell Center de Garland.

Soudainement, deux hommes “se sont approchés en voiture” du bâtiment où se tenait le concours, et ont “ouvert le feu” contre un officier de sécurité de la ville,  “deux policiers ont alors répliqué et ont abattu les deux hommes”, selon un communiqué de la ville de Garland posté sur Facebook.  Le communiqué précise que les blessures de l’officier de sécurité ne mettent pas sa vie en danger.

Le concours de caricatures était organisé par l’association “American Freedom Defense Initiative”, comme un événement pour la “liberté d’expression” auquel avait été invité l’homme politique néerlandais Geert Wilders, contre lequel une fatwa a été lancée.
 
Gert Wilders
Geert Wilders au Congrés du FN à Lyon en 2014
Dans un courrier à l’AFP, Geert Wilders s’est déclaré “choqué” et a dénoncé une “atteinte aux libertés de tous”. Précisant être “en sûreté”, il a indiqué qu’il “venait de parler pendant une demi-heure des caricatures, de l’islam et de la liberté d’expression et venait de quitter les locaux”. “J’espère que l’officier de sécurité va bien”, a-t-il ajouté.  Sur Twitter il indiquait: “Tirs à Garland, au concours de caricatures de Mahomet pour la liberté d’expression. Je viens juste de quitter le bâtiment #garlandshooting”.
Le leader du Parti pour la liberté (PVV) a ajouté qu’il «espérait que ceci n’est pas lié à la liste d’Al-Qaida sur laquelle je suis comme Charb de Charlie Hebdo, Lars Vilks ou Kurt Westergard».  Il s’agit des personnes concernées par une fatwa à propos des caricatures de Mahomet.
Selon SITE, l’organisation qui s’est spécialisée dans la surveillance des sites djihadistes, un homme se revendiquant du groupe État Islamique (EI) a affirmé sur Twitter que l’attaque avait été perpétrée par deux sympathisants de l’organisation djihadiste. Dans une série de tweets datés du 3 mai, l’homme nommé «Abu Hussain Al Britani», qui est selon SITE le nom du djihadiste britannique de l’EI, Junaid Hussain, affirme que «deux de nos frères ont ouvert le feu contre l’exposition artistique du prophète Mahomet au Texas». «Ils pensaient qu’ils étaient à l’abri des soldats de l’État islamique au Texas», ajoute-t-il. Il avait auparavant retweeté ce qui paraît être un message de revendication des assaillants se qualifiant de «moudjahidines».
.
Le site Internet de l’organisation indique avoir voulu «simplement exercer le droit de s’exprimer» en organisant le concours de dessins, doté de 10 000 dollars, auquel 350 personnes ont participé. M. Wilders a par ailleurs indiqué à l’AFP qu’il «quittait les États-Unis demain» (lundi) mais revenait la semaine prochaine pour d’autres engagements. Il était la semaine passée à Washington à l’invitation d’élus républicains au Congrès. (Source)
Islamo-fascisme”: Manuel Valls & Geert Wilders, même combat!

Gert Wilders est dans la continuité de Théo Van Gogh, ce nationaliste gay assassiné au Pays-Bas. C’est à sa suite que Manuel Valls a repris le qualificatif de “fascisme” à propos de l’islamisme.

“Islamisme” n’est-il pas un qualificatif qui se suffit à lui-même? Incomparablement plus terrible que le fascisme, (souvent confondu à tort avec le nazisme), qui n’a sévi que très peu de temps en Italie ? L’Islam ayant depuis son origine au VIIè siècle, et tout au long de son histoire -hormis quelques brefs moments de répits durant la colonisation-, été une religion brutale, féroce et totalitaire de conquête. Le leader néerlandais désigne par contre, à juste titre, le Coran comme porteur de cette idéologie cruelle et fondamentaliste.

Il fustige tout particulièrement la place réservée aux femmes et aux homosexuels par l’islam, en dénonçant le sexisme de cette religion. Il préconise l’interdiction du Coran aux Pays-Bas qu’il compare à Mein Kampf, l’arrêt de l’immigration venant de pays à majorité musulmane ainsi que l’expulsion de toute personne originaire de ces pays coupable de délit. (Source)

Manuel Valls évoque l'”Islamo-fascisme”, terme d’abord utilisé par Geert Wilders.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :