Nous avons déjà oublié le personnage de Richard Descoings, ancien directeur de Sciences Po pendant 11 ans, décédé en 2012 dans des circonstances troublantes dans un hôtel de New-York : il était probablement archi-drogué. Il s’était  l’époque déclaré “le premier pédé de Sciences Po”. Il menait la grande vie sur le dos du contribuable et avait notamment porté les frais d’inscription à plus de 5000 euros. Il avait entre autres fait rentrer des immigrés sans concours au nom de la “discrimination positive”. Paradoxe : ses parents étaient médecin catholiques, lui était homosexuel et…marié. Il avait été nommé à la tête de cette prestigieuse école par Sarkozy, bien mal inspiré. Il entretenait des relations homosexuelles avec Guillaume Pépy qui dirigeait à l’époque la SNCF et Eurostar.

Si vous en voulez en savoir plus, il faut acheter un ouvrage biographique appelé Richie d’une journaliste intitulée Raphaëlle Bacqué édité par les éditions Grasset. On y apprend que Descoings était impliqué dans LGBT et les milieux maçonniques. Or cette journaliste se voit traînée en justice par le riche banquier juif, franc-maçon et homosexuel du nom de Emmanuel Goldstein.

Atteinte à la vie privée ?

Ce personnage estime que révéler son homosexualité et ses attaches à la franc-maçonnerie est une atteinte à la vie privée. Or il existe depuis longtemps une jurisprudence répétée : le fait de dire d’une personne qu’elle est franc-maçonne ne saurait être injurieux. L’Etat tolère et couvre depuis des décennies la société secrète qu’est la maçonnerie. Mais la Justice ne l’a pas toujours toléré car cette notion de “secret” est illégale. Quant à l’homosexualité, vu tout ce qui s’est passé en France depuis trois ans avec Hollande, ce serait plutôt un titre de gloire et de promotion sociale. De plus, selon la journaliste, Goldstein a été président de l’Association des Gays de France ce qui est un fait public et non de nature privée.

Par ailleurs Le Monde de mai 2015 mentionne des soirées “goldies” (pour les friqués) organisé par ce banquier. “On retrouve deux fois par an  autour d’un buffet champagne l’élite homosexuelle de la capitale”.  Etonnant quand même : a participé à ces agapes Laurent Wauquiez proche de la Manif pour tous ; un des rares parlementaire ayant protesté quand l’Europe avait fait imprimer et diffuser en 2011 un calendrier international avec toutes les fêtes religieuses sauf celles qui étaient chrétiennes.

Le référé devait intervenir le 8 septembre :  pas de nouvelles à ce jour.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :