Jean-François Vivier a longtemps travaillé pour les éditions Dargaud et Lombard avant de devenir scénariste de bandes dessinées historiques chez Artège. L’année dernière, il avait signé avec le dessinateur Romuald Gleyse une adaptation très réussie d’une aventure d’Hercule Poirot, héros d’Agatha Christie, parue chez Paquet. Ce tandem efficace s’est reconstitué autour de la Patrouille du Faucon.

Avec la Patrouille du Faucon, c’est une nouvelle collection de bandes dessinées de scoutisme qui débute chez la jeune et sympathique maison d’édition Plein Vent. Et d’emblée, ce premier album intitulé Vol à la Grande Chartreuse s’inscrit avec évidence dans l’héritage des albums de La Patrouille des Castors créée au début des années cinquante par le dessinateur MiTacq et le scénariste Jean-Michel Charlier. On ne peut que souhaiter le même succès à la Patrouille du Faucon.

Cette BD allie intrigue, mystère et esprit scout dans une aventure qui conduit nos jeunes héros à La Grande Chartreuse pour leur camp de Pâques. Ce sera le moment de vérité pour la nouvelle recrue.

Vol à la Grande Chartreuse, La Patrouille du Faucon, Jean-François Vivier (scénario) et Romuald Gleyse (dessins), éditions Plein Vent, 14, 90 euros

A commander sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :