Voici encore une mauvaise histoire belge. Le procès dit des «terroristes de la place Saint-Jean”, qui se tenait à Anvers est à recommencer en raison d’une traduction manquante.

Neuf suspects, qui avaient été condamnés à des années en prison pour le recrutement de terroristes sont depuis hier matin des citoyens libres.

La Cour d’appel d’Anvers avait condamné au début de cette année douze suspects de terrorisme, des hommes d’origine marocaine et tchétchène, à des peines de prison allant de cinq à huit ans. Hassan Hamdaoui avait été condamné à 12 ans de prison parce qu’il avait été jugé coupable  de préparer une attaque contre le siège de l’OTAN à Bruxelles.

Ces différentes personnes avaient offert leur soutien – en 2009 et 2010 – au mouvement islamiste Emirat du Caucase. Les djihadistes de l’Emirat du Caucase sont connus pour leurs actions terroristes menées contre des dirigeants russes.

Mais un tribunal a annulé, hier matin, les lourdes peines pour un morceau de texte anglais des arguments du ministère public qui n’a pas été traduit. Une erreur de procédure relevée par les avocats du gang terroriste.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :