A Calais, les élections législatives déclenchent les passions. Le simple fait qu’une candidate Civitas brigue les voix des Calaisiens semble inquiéter les chiens de garde de la pensée unique. D’autant que cette candidate Civitas, Marie-Jeanne Vincent, est enseignante. Il n’en fallait pas plus pour lancer à son encontre une campagne de lynchage médiatique menée tambour battant par Nord Littoral, journal à la ligne rédactionnelle alignée sur les communiqués d’extrême gauche.

Pour dresser de Marie-Jeanne Vincent un portrait épouvantable, les instigateurs de cette campagne de dénigrement ont même fait appel à quelques lycéens. Trois en l’occurrence. Dont aucun n’a Marie-Jeanne Vincent pour enseignante. Mieux, la figure principale de ce trio estudiantin foireux est une certaine Manon, militante d’extrême gauche. Oserait-on conseiller à cette jeune fille, toujours lycéenne à 21 ans, de se concentrer sur ses études pour obtenir son BAC plutôt que jouer à l’agitatrice politique au sein de son établissement scolaire ? Mais on imagine à quel point cette jeune fille doit se sentir pousser des ailes en voyant sa photo dans quelques journaux. Encore un petit effort et elle pourra tenter sa chance au casting de Koh-Lanta ou de toute autre émission de télé-réalité de son niveau.

Elle commence déjà à connaître les ficelles pour attirer l’attention. Dans ce cas-ci, la voilà qui prétend désormais faire l’objet de menaces. Rien ne vaut un brin de victimisation pour faire monter la sauce.

Manon peut même compter sur un soutien de choix : BHL en personne. Le “philosophe” que le monde entier nous envie, celui qui pose pour les photographes la chemise blanche immaculée et repassée au milieu des combats aux quatre coins de la planète où il se rend toujours au mépris du danger (défense de rire), a pris quelques secondes pour un tweet historique.

Avec des adversaires de cette taille, Marie-Jeanne Vincent peut en tout cas se flatter d’acquérir une notoriété utile à la cause de Civitas. Souhaitons que nombreux soient les Calaisiens qui voteront pour cette enseignante courageuse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :