Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAD) et ambassadeur de Big Pharma, a été interviewé par Sanjay Gupta de CNN pour une conférence sur la santé parrainée par le Vatican et publiée en ligne la semaine dernière. Interrogé par Gupta sur ce qu’il dirait aux personnes «hésitantes à se faire vacciner», Fauci a suggéré qu’il n’était pas toujours le persuadeur le plus efficace.

«Vous devez les mettre en contact avec des personnes en qui ils ont confiance», a déclaré Fauci, dont la division NIAD des National Institutes of Health (NIH) a accordé une importante subvention à l’Université de Pittsburgh pour mener des recherches médicales en greffant des cuirs chevelus de bébés avortés sur des rongeurs.

Et Fauci de déclarer que pour convaincre les croyants de se faire vacciner, il est nécessaire de trouver un clergé qui y encourage les croyants !

Tout l’entretien vidéo était clairement destiné à recruter parmi le clergé catholique des ambassadeurs supplémentaires pour Big Pharma.

Fauci avait précédemment déclaré aux Américains au sujet de l’épidémie de coronavirus qu’il était trop dangereux de recevoir la Sainte Communion, mais que les relations sexuelles avec des inconnus étaient bien «si vous êtes prêt à prendre un risque».

«Dans quelle mesure doit-on se fier uniquement à notre propre foi, pas nécessairement à notre foi religieuse, mais uniquement à notre système de croyances?», demande Gupta à Fauci, dans le cadre d’une conférence parrainée par le Vatican, rappelons-le.

Fauci, invité d’honneur de la conférence sur la santé du Vatican a répondu qu’il était heureux que Gupta ait dit «pas nécessairement une foi religieuse». Fauci a affirmé que son approche était une «combinaison d’instinct, de bon jugement et de rappel d’expérience». «C’est, à certains égards, une question de foi non religieuse», a-t-il poursuivi avec cynisme.

Fauci est l’employé du gouvernement américain le mieux payé. Depuis 2014, il a gagné 417 608 $ par année – plus que le président. Peu de temps après l’entrée en fonction du président Joe Biden, Fauci a été désigné comme son conseiller médical en chef, et Fauci a informé l’Organisation mondiale de la santé que l’argent des contribuables américains financerait à nouveau les avortements à l’étranger.

En février 2021, l’adoption d’un plan de relance COVID-19 de près de 2000 milliards de dollars a servi à offrir des centaines de millions de dollars à des activités pro-avortement et a accordé à Planned Parenthood l’accès à des subventions aux «petites entreprises».

“Fauci veut maintenant utiliser des prêtres catholiques pour convaincre les fidèles catholiques de prendre un vaccin expérimental qui a déjà entraîné des dizaines de milliers de décès”, a réagi Michael Hichborn de l’Institut Lepanto.

«La politique de Fauci a conduit à la fermeture de TOUTES les messes publiques à travers les États-Unis pendant la période la plus sacrée de l’année, alors lui demander de donner ses «conseils » au clergé catholique est un signe que le Vatican a perdu tout sens de la foi surnaturelle. “, a-t-il ajouté.

L’interview préenregistrée avec Fauci a été publiée par les organisateurs de la Cinquième Conférence internationale du Vatican «Explorer l’esprit, le corps et l’âme» le jeudi 6 mai 2021.

L’interview de Fauci n’était que l’une des nombreuses présentations préenregistrées axées sur la pandémie COVID-19 et faisant la promotion des vaccins expérimentaux COVID-19. Dans une autre intervention vidéo, Chelsea Clinton, maintenant vice-présidente de la Fondation Clinton, a plaidé pour une réglementation mondiale des réseaux sociaux pour censurer les critiques à l’encontre des vaccins contre le coronavirus. Plusieurs PDG de sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, dont Albert Bourla de Pfizer et le Dr Stéphane Bancel, ont discuté des vaccins COVID-19. Le Vatican a également annoncé que Bancel avait reçu un prix pontifical du héros «pour son inspiration pour le leadership et son dévouement inébranlable à la protection de toute l’humanité».

La conférence organisée par le Vatican a obtenu le soutien financier de nombreuses entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques. Citons notamment Sanford Health, Celularity, Akkad Holdings, la John Templeton Foundation, le Helmsley Charitable Trust, Sorrento Therapeutics, Aspire Capital, Hackensack Meridian Health, University of California San Diego T.Denny Sanford Institute for Empathy and Compassion, United Therapeutics, Alliance Global Partners, Moderna, la Fondation Guthy-Jackson, AARP, la Fondation de la famille Eliza et Hugh Culverhouse, Lawrence Krimker, John et Mary Pappajohn, la Produce Marketing Association, Tivity Health, le Breton Family Fund, CRISPR Therapeutics, la Gary & Mary West Foundation , Health eVillages, Horizon Blue Cross Blue Shield of New Jersey, FRDJ, Première qualité, Piper Sandler, Sternaegis Ventures,

Le choix des intervenants, dont certains, comme Chelsea Clinton, sont des partisans connus de l’avortement et de la cause LGBT, a été dénoncé par l’archevêque Carlo Maria Viganò.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :