Gates est à peu près aussi populaire que Soros, comme on peut le voir dans cette courte vidéo diffusée par la chaîne de télévision CBS News le 11 juin dernier, où on le voit se faire copieusement entarter à trois reprises par un petit groupe d’assaillants.
Ami aussi de Jeffrey Epstein, le pédocriminel retrouvé “suicidé” dans sa cellule, Bill Gates était le financier d’un de ses projets “scientifiques”, Epstein se piquant de philanthropie dans le domaine scientifique. Ils avaient notamment en commun un penchant pour l’eugénisme. Bill Gates souhaite réduire la population mondiale, tandis que Jeffrey Epstein espérait ensemencer la race humaine avec son ADN (NYTimes, 31 juillet 2019) pour créer des bébés génétiquement supérieurs.
Le mensonge, dévoilé sur le New York Times par James Stewart, journaliste au et auteur d’un livre sur l’Etat profond, avait été relayé sur la chaîne très mainstream MSNBC (min 0:00-2:25). 
Des employés de la Fondation Bill et Melinda Gates s’étaient déclarés horrifiés d’apprendre le projet commun de Gates avec Epstein et pourtant, leur projet de collaboration s’était poursuivi. Il consistait en un Fonds “caritatif” de plusieurs milliards de dollars, institué par Bill Gates au profit de Jeffrey Einstein. 
 
L’Etat profond est constitué d’une cabale mondialiste dont les membres sont reliés entre eux par la pédophilie et les pratiques occultes. L’équipe de juristes de Trump nous a annoncé des révélations importantes à ce sujet, durant le déroulement du procès devant la Cour Suprême: “Chaque mensonge sera révélé“, a promis l’avocat Lin Woods.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs
1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :