Ce jour est l’occasion de publier un dessin positif (pastel sec).

Et de l’accompagner d’un poème en alexandrins rédigé par une amie militante.

Mon enfant dans les bras,
Je vois les jours passer.

C’est une éternité,
C’est un doux paradis
Qui descend ici-bas
Baigner nos humbles vies.

Qu’importe de mourir:
Ma branche fleurira,
Ton enfant va grandir
Et nous remplacera.

Un jour… Pas tout de suite,
Car aujourd’hui encore,
Je vais sentir ton corps.
Je t’attends. Reviens vite.

Marika LESSI

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés