Le bras de fer ne fait que commencer entre des humanitaires arrogants et le gouvernement italien au sujet du nouveau code de conduite concernant les sauvetages en mer mis en place par le ministère de l’Intérieur italien mais qui déplaît fortement aux ONG dont les bateaux sont devenus de véritables taxis pour migrants entre l’Afrique et l’Italie.

Après le refus par certaines ONG humanitaristes dont MSF, de signer ce nouveau protocole, le bateau Iuventa affrété par l’ ONG allemande Jugend Rettet afin de « sauver des migrants en mer » a été bloqué cette nuit au large de Lampedusa par les autorités italiennes.

A peine un jour s’est écoulé depuis leur refus d’approuver le code et déjà les conséquences annoncées sont visibles :

« avoir refusé l’acceptation et la signature met ces ONG en dehors du système organisé pour le sauvetage en mer, avec toutes les conséquences du cas concret qui pourront être déterminées à partir de la sécurité des embarcations elles-mêmes»

avait prédit hier le ministre de l’Intérieur Minniti.

Pour Rome, et semble-t-il pour Bruxelles aussi, la question est claire : en tenant compte « de la loi internationale » qui «continue à s’appliquer dans toutes les circonstances » « les ONG qui ne signent pas ne bénéficieront pas des assurances offertes par les autorités italiennes. » Les ONG réclament cependant toujours la levée de l’interdiction des transbordements des migrants de bateau à bateau et de l’interdiction des ports italiens pour les ONG non signataires.

La Iuventa a donc été bloquée durant la nuit au large de Lampedusa. Par la suite les gardes-côtes l’ont escortée jusqu’au port et contrainte à l’arrêt :

« Nous contrôlerons les documents de tout l’équipage et dès ce matin ils pourront repartir de Lampedusa si des vérifications ressortira que tout est en règle »

a déclaré à la presse le commandant de la Capitainerie du port de Lampedusa, le lieutenant de vaisseau Paolo Monaco.

Sur le bateau se trouvaient deux migrants syriens transbordés d’une unité militaire italienne engagée dans le sauvetage en mer. Ils ont été accompagnés au centre de premier accueil.  

Francesca de Villasmundo  

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :