Certains, à la suite de Jean-Marie Le Pen, osaient encore espérer l’impossible et voir Marine Le Pen désigner Bruno Gollnisch comme tête de liste du Rassemblement National aux prochaines élections européennes. Il n’en sera évidemment pas question. Un récent différend vient encore le confirmer si besoin.

A la suite de l’annonce du décès du Professeur Robert Faurisson, dimanche dernier, Bruno Gollnisch lui avait rendu hommage. «Il paraît que ses positions sont abominables, affreuses, qu’elles ne reposent sur rien. Il devrait être facile de le prouver», avait déclaré l’eurodéputé RN (ex-FN), estimant que Robert Faurisson avait été «persécuté».

La réaction de Marine Le Pen n’a pas tardé, désavouant son eurodéputé : «C’est par ce genre de déclarations que Bruno Gollnisch s’est marginalisé au sein du RN. Nous n’avons au mouvement aucune proximité ni aucune complaisance à l’égard de monsieur Faurisson, qui a fait du révisionnisme l’alpha et l’omega de son existence».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :