Canada – Pattison Outdoor Advertising, entreprise qui loue des panneaux publicitaires, met fin prématurément à la campagne d’affichage réservée par True North Advertising, un groupe d’intérêt s’opposant à l’immigration de masse.

Cette affiche appelait à voter pour le Parti populaire du Canada (PPC) de Maxime Bernier et avait pour slogan « NON à l’immigration de masse ».

Mais le simple fait de refuser la submersion migratoire suffit à irriter les bonnes consciences du politiquement correct. Dimanche dernier, le président de Pattison, Randy Otto, a décidé de faire retirer l’affiche et de revoir ses critères concernant les messages à caractère politique qui seront encore acceptés.

Le Parti Populaire Canadien n’est pourtant pas très audacieux en matière de politique migratoire. Il ne demande pas l’arrêt de l’immigration. Simplement sa limitation.
Dimanche, Maxime Bernier se réjouissait d’être soutenu par le groupe True North Strong. « En tant que politicien, je suis choyé qu’un [groupe] canadien veut faire la promotion d’une de nos politiques. Si vous croyez que cette affiche est anti-immigration, vous ne savez pas lire. » « Pour moi, l’immigration de masse c’est 350 000 personnes par année, 1 million après trois ans. Je pense qu’on doit réduire le seuil. » M. Bernier souhaite abaisser le seuil d’immigration à 150 000 personnes par année, concluant que la position de son parti sur l’immigration est claire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :