Cette information n’apparaît pas dans les médias français mainsteam, ni à la télé, ni à la radio, ni dans les journaux. Seuls des médias germanophones et anglophones en font état.

Le 31 décembre 2016, à Cologne, les policiers allemands ont arrêté des centaines d’hommes «d’ascendance africaine» pendant les célébrations du Nouvel An pour empêcher une nouvelle série d’agressions sexuelles comme celles qui avaient eu lieu le 31 décembre 2015.

Selon les informations de la police allemande, des bandes d’individus d’origine immigrée avaient l’intention de profiter à nouveau de la nuit du réveillon de nouvel an pour commettre leurs méfaits et s’en prendre à des jeunes femmes.

Mais les autorités de Cologne ont décidé d’utiliser les grands moyens. Environ 1 500 policiers ont été déployés ce soir-là, avec ordre d’interpeller toutes les bandes suspectes repérées aux alentours des lieux festifs, notamment aux environs de la gare et de la cathédrale.

De fait, des hommes d’origine immigrée se déplaçant en groupes ont été repérés à différentes endroits et ont été retenus pour vérifier leur identité et les interroger.

Ces mesures préventives auront permis d’éviter de connaître à nouveau les tragiques événements du 31 décembre 2015.

Selon les documents gouvernementaux divulgués en juillet 2016, les autorités allemandes estiment que plus de 1 200 femmes ont été agressées sexuellement le 31 décembre 2015. La majorité des agressions sexuelles déclarées avaient été enregistrées à Cologne et à Hambourg mais une dizaine de villes allemandes étaient concernées. Quelque 2 000 hommes auraient été impliqués dans ces agressions. Généralement, des hommes encerclaient une femme et l’agressaient sexuellement tout en la dépouillant. Le procureur général de Cologne, Ulrich Bremer, avait déclaré que «l’écrasante majorité» des assaillants étaient des demandeurs d’asile et des migrants récemment arrivés dans le pays.

En juillet 2016, Holger Münch, président de l’Office fédéral allemand de la police judiciaire, déclarait au quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung: “Il y a un lien entre l’émergence de ce phénomène et la migration massive en 2015”.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :