A Médias-Presse.Info nous ne sommes pas très télé.

La plupart de nos lecteurs sont même anti télé.

Nous en connaissons même certains qui ont carrément fracassé leur poste de télévision un jour de fête de famille en arrosant la journée d’un excellent Montrachet…

Cependant, notre travail nous oblige parfois à visionner certains événements et surtout à repérer sous quels angles ils sont traités. Nous sommes rarement déçus : c’est quasiment tout le temps contre les valeurs chrétiennes, celles de la famille et celles de la France en tant que nation héritière des rois et fille aînée de l’Eglise.

Mais parfois, le diable portant pierres, il arrive que la TV disjoncte et qu’un « trublion du Paf », comme ils disent, vienne semer la pagaille et rende hystériques tous les biens pensants de la Macronie.

C’est le cas de Cyril HANOUNA à qui la vulgarité sied comme les oreilles à un âne et qui tire sur tout ce qui peut faire de l’audience. Tout ? oui, tout ! Et c’est ce qui dérange les censeurs de gauche – pardon pour le pléonasme – habitués à vomir sur tout qui leur apparaît de « droite » et qui ne supportent pas que quelqu’un ose s’attaquer à leur doxa gauchiste.

Ils ont donc décider de régler son compte au présentateur le plus vulgaire du PAF en demandant son exclusion télévisuelle.

Notre confrère de Boulevard Voltaire, François Bousquet, résume avec un humour décapant et bienfaisant cette nouvelle guerre picrocholine opposant Hanouna et les wokistes régnants :

« Quelqu’un que Charlie Hebdo traite d’« hémorroïde du PAF » ne peut pas être fondamentalement mauvais. Quelqu’un qui a le don d’exaspérer dans un significatif mouvement d’unanimité Alain Chabat, Charline Vanhoenacker et Sophia Aram ne peut pas être exclusivement nuisible. Quelqu’un qui a la faculté de se mettre à dos Le Monde, L’Obs, Mediapart, Télérama, Libé, Les Inrocks, France Inter, LFI, la NUPES, le PS, EELV ne peut pas être totalement malfaisant. Quelqu’un que « C à vous », le salon gastronomique des mondanités de la gauche caviar, présente comme un « parasite monstrueux » doit bien avoir quelques-unes des qualités qui faisaient jadis un homme qui, à défaut d’être honnête, restait fréquentable. Quelqu’un qui ne craint pas d’inviter sur son plateau Damien Rieu, Thaïs d’Escufon, Pierre Gentillet, même si c’est pour les jeter dans la fosse aux lions, mérite notre attention. Quelqu’un qui donne la parole aux soignants suspendus, aux gilets jaunes matraqués, aux boulangers ruinés – bref, qui donne la parole à ceux qui en sont habituellement privés – ne peut pas être à 100 % méchant homme. Comme il est en train de le devenir auprès des bien-pensants, surtout depuis qu’il s’est accroché avec Louis Boyard et a réclamé, séance tenante, fort de son jury populaire – deux millions de spectateurs et six millions d’abonnés sur Twitter –, la perpétuité pour la meurtrière de la petite Lola. »

Voilà qui est magnifiquement écrit !

Que les censeurs veuillent la peau d’Hanouna, peut nous chaut, mais les voir se vêtir de probité candide et de lin blanc pour réclamer sa tête nous fait bien rire et nous donne une fois l’occasion de ne pas regretter d’avoir participé à la journée « autodafé de la Télé »…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs , , ,
3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :