Petit aperçu de « l’éloge » funèbre de Suz – se dandinant – à Charb : 

Charb, je peux l’avouer enfin, je sais que tu ne m’en voudras pas de le révéler à ta famille, tes amis, tes camarades, tes lecteurs et lectrices… Charb, mon amant. Ah, qu’est-ce qu’on s’est enculé toutes ces années ! Depuis que tu m’as fait découvrir les Dead Kennedys en 1991. 

Je suis Charlie, prouvez-le ! Prenez vos crayons, vos papiers, un scan, un ordi, exprimez-vous… En texte, en dessin, en vidéo, que sais-je ! J’imagine et je me marre […] Tu aurais dessiné Netanyahou et Mahmoud Abbas. Dans ton dessin, ils ne se tiendraient pas la main, mais ils tiendraient la bite à Sarkozy […] Mon vieux pote, on ne va plus trop s’enculer tous les deux mais l’humour bande encore ! Too drunk to fuck, but too funny to die ! ».

Voilà ces pauvres types qui sont pour ceux qui nous dirigent « les gardiens de la démocratie » et qui font partie « de l’élite de notre pays »… Ça en dit long sur le degrés d’élévation des dirigeants en question…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

40 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :