profanation-chili

La manifestation organisée par la Confédération des étudiants chiliens au sujet du système éducatif s’est terminée par l’attaque d’une église.
L’église de la Reconnaissance nationale, église catholique emblématique de Santiago du Chili, a été brutalement attaquée par des hommes masqués après la manifestation. Un crucifix a été détruit sur la voie publique.

profanation-chili3

Des manifestants ont forcé la porte latérale d’une chapelle, ont volé plusieurs objets et apporté un crucifix au milieu de l’Avenue Libertador Bernardo O’Higgins, où ils l’ont détruit.

profanation-chili-2

«Ce n’est pas la première fois qu’on attaque une église dans le centre de Santiago. La violence ne mène nulle part, et cela nous  fait très mal que l’on s’attaque aux symboles de notre foi», a déploré le Vicaire de la zone centrale de l’Archevêché de Santiago, le Père Marek Burzawa.

Le Père Galvarino Jofre, Directeur du Centre éducatif salésien, Alameda, situé à côté de l’église profanée, a mis en garde contre la faible protection des églises devant de tels événements. “Nous espérons que nous aurons une meilleure protection et que ces manifestations n’auront pas toutes la même fin. Nous allons engager une action en justice “.
Quelques heures après l’attaque, le ministre de l’Intérieur Mario Fernandez, s’est rendu à l’église profanée pour exprimer sa solidarité, et annoncer que «l’Administration déposera plainte, parce que ce sont des signes très inquiétants et que le gouvernement ne va pas les éluder “.

Je ne parle pas en tant que catholique, je parle en tant que ministre de l’Intérieur du Chili, et indépendamment de cela, nous  devons tous travailler pour que dans notre jeunesse ne se propagent pas ces comportements», a déclaré le ministre.

L’évêque auxiliaire de Santiago, Mgr. Fernando Ramos, a remercié le ministre Fernandez de sa visite et a souligné «Nos églises restent ouvertes, elles sont des lieux de culte pour venir louer Dieu et nous ne voudrions pas les fermer”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Les vaccins en question

Le livre choc de la biologiste Pamela Acker et préfacé par l’ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste des ARN messagers Alexandra Henrion-CAUDE.

Ce livre a été un énorme succès outre Atlantique. Aidez-nous à la diffuser !!!

%d blogueurs aiment cette page :